Grande course de haies de cagnes (l) : catmoves permet a jean-paul gallorini de conserver son titre

Autres informations / 07.01.2013

Grande course de haies de cagnes (l) : catmoves permet a jean-paul gallorini de conserver son titre

 « Quand elle a terminé bonne troisième de

Formosa Joana Has dans la Grande Course de Haies d’Enghien, j’avais dit à votre

micro qu’elle gagnerait la Grande Course de Haies de Cagnes. je ne m’étais pas

trompé ! », a déclaré Jean-Paul Gallorini à Manuela Jollivet, quelques minutes

après le succès de Catmoves (Medicean) dans la plus belle épreuve sur les haies

du meeting cagnois. L’entraîneur mansonnien a même fait aussi bien que l’an

dernier, quand il avait réalisé le jumelé dans cette épreuve grâce à N’oublie

Jamais (Loup Solitaire) et OEil du Maître (Robin des Champs). Cette fois, le

11ans a de nouveau été battu par une compagne d’écurie, de 5ans sa cadette.

Catmoves s’est vraiment révélée début 2012, en alignant trois succès d’affilée

dans les handicaps, avant de confirmer au niveau supérieur sur le plateau de

Soisy. Jean-Paul Gallorini a encore expliqué : « Elle avait des problèmes de

garrot, donc nous l’avons envoyée quelque temps au haras pour la soigner. Quand

elle est revenue à la compétition, elle avait une valeur qui lui a permis de

s’illustrer à trois reprises dans les handicaps, ce qui m’est rarement arrivé !

C’est une très bonne jument. » Gaëtan Masure a monté une sage course d’attente,

avant de se rapprocher librement dans le dernier tournant. Catmoves a ensuite

dominé facilement OEil du Maître et Pharly de Kerser (Medaaly). Concernant son

autre pensionnaire, Jean-Paul Gallorini a confié : « Il a encore donné le

meilleur de luimême, mais tombe, comme l’an dernier, sur une jument de la maison

! Peut-être que son tour viendra l’an prochain… »

JOUR

SANS POUR FORTUNATEENCOUNTER

La

déception est venue de Fortunateencounter (Muhtathir), impressionnante lauréate

de l’épreuve préparatoire. Après avoir suivi l’animateur, Pibrac (Spadoun),

bien calée à la corde, la jument de Yannick Fouin a été décrochée au dernier

passage en face et son jockey l’a sagement arrêtée dans le dernier tournant.

UNE

FILLE D’UNE PLACEE DE GROUPE EN PLAT

Catmoves

a débuté sa carrière en plat sous la responsabilité d’Alain de Royer Dupré et

les couleurs de son éleveur, le haras de Saint Pair. Jean-Paul Gallorini l’a

achetée en décembre 2010, à Arqana, pour 30.000 euros. C’est une fille de

Cattiva Generosa (Cadeaux Généreux), gagnante du Prix des Lilas (L) et deuxième

du Prix Chloé (Gr3). Cattiva Generosa est issue de Signorita Cattiva (El Gran

Senor), lauréate des St Simon Stakes et des Princess Royal Stakes (Grs3).

Cattiva Generosa a aussi produit Hattaash (Oasis Dream), gagnant de son maiden

en mai dernier à Chantilly, sur 1.200m.