Griraz sans opposition

Autres informations / 22.01.2013

Griraz sans opposition

Double tenant du titre du Prix Robert Villeneuve-Bargemon (D), Griraz (Nombre Premier) a ajouté son nom une troisième fois au palmarès de cette préparatoire au Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes (L). Au "papier",personne n’avait les titres du pensionnaire de Philippe Sogorb, et même en rendant trois à quatre kilos à ses adversaires, on voyait mal comment le cheval aurait pu être battu. Et il s’est en effet imposé sans aucune émotion, à 4/10. Il est venu sur la ligne des premiers, Uphold (Oasis Dream) et Lord Emery (Mamool) et a donc pris l’avantage de bonne heure. François-Xavier Bertras n’a eu ensuite qu’à le faire travailler dans la ligne droite pour qu'il se détache, uniquement accompagné aux bras. « Le cheval était très bien, c’est sa saison, et il a fait ce que l’on attendait de lui, a expliqué Philippe Sogorb, son entraîneur. Sa dernière sortie était à oublier, car il ne s’est jamais adapté à Toulouse, où je n’irai d’ailleurs plus courir avec lui. Aujourd’hui, il a pris l’avantage de bonne heure par la force des choses, car il n’avait personne pour l’emmener plus loin. Il attendait les autres… C’est de bon augure pour le Grand Prix, son objectif du meeting. » Griraz est toujours en forme à cette période de l’année et son entourage évite d’ailleurs de le courir en été. Sa seule fausse note cette année a eu pour cadre Toulouse et Philippe Sogorb en a donné les raisons.

VALIDOR PAS ENCORE PRET

Derrière lui, Le Roi Mage (City on a Hill) bataillait avec Galéo des Flandres (King’s Theatre) pour la deuxième place. Validor (American Post), qui avait fini juste derrière Griraz à Lyon, n’a pu répéter cette performance. Mais Stéphane Labate avait prévenu que son cheval n’était pas prêt, après lui avoir accordé un petit repos. Il avait donc besoin de cette course et devrait se présenter sous un meilleur visage la prochaine fois.

LE MEILLEUR ELEMENT DE LA FAMILLE

Griraz a été acheté à l’amiable par Serge Kinast à leur éleveur, Michel Berlato, installé dans le Lot-et-Garonne, à Montagnac-sur-Auvignon. Sa mère, Niraz (Nikos), a pris deux quatrièmes places dans des Listeds à 2 et 3ans (les Prix Delahante et la Coupe de Marseille). Griraz est le seul black type de cette famille, qui a en revanche donné plusieurs chevaux utiles en province, en plat comme en obstacle, dont Thomaraz, cinquième du Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes l’an dernier. Niraz est morte de coliques et n’a donc que peu de produits.