Exclusif jdg : siyouma vendue a la famille yoshida

Autres informations / 01.02.2013

Exclusif jdg : siyouma vendue a la famille yoshida

François

Doumen a choisi Jour de Galop pour annoncer une nouvelle importante pour son

écurie : Siyouma (Medicean) a été vendue à la famille Yoshida et va rejoindre

Shadai Farm. La double gagnante de Gr1 a quitté son écurie de Chantilly

mercredi pour Newmarket, où elle fait escale avant de rejoindre le Japon.

Achetée 220.000 euros en décembre 2011 à Arqana, cette élève de S.A. Aga Khan a

fait vivre une belle aventure à son entourage, en particulier son entraîneur,

François Doumen, et son propriétaire, Robert Jeffock. « Quand nous l’avons

achetée, monsieur Jeffcock m’a simplement dit : "Maintenant, tu sais ce

que tu as à faire, il faut qu’elle devienne black type", se souvient François

Doumen. C’était notre but, car Siyouma est très bien née, puisque soeur du

gagnant de Gr1 Siyouni. Mais, à cette époque, on ne pensait pas si bien faire !

Elle n’avait couru que deux fois, gagnant à Longchamp pour sa deuxième sortie,

mais elle venait de passer six mois au pré avant de passer en vente. Elle

manquait donc totalement d’expérience.» Dès ses débuts pour François Doumen,

Siyouma s’impose, dans une course D à Compiègne. Elle court ensuite une

"B"à Saint-Cloud (3e), une Listed à Toulouse (4e) puis le Prix

Corrida (Gr2). « C’est là que, pour moi, il y a eu le déclic, explique François

Doumen. Elle était troisième, battue de très peu par Solémia et Shareta. L’une

a gagné l'“Arc” et l’autre deux Grs1 ensuite. Puis, à Newmarket July, dans les

Falmouth Stakes, Siyouma était troisième et confirmait ce qu’elle venait de

montrer. Dans une course sans train, ses temps partiels pour finir étaient

excellents. Siyouma revint ensuite sur 2.000m, pour courir le Darley Prix Jean

Romanet (Gr1). « Le meilleur "Romanet" qu’on ait vu depuis des

années, raconte François Doumen. Face à un lot d’élite, elle était cinquième

[puis quatrième suite au distancement de Snow Fairy], encore battue de peu, en

courant bien. » L’apothéose est arrivée ensuite à Newmarket (Rowley Mile), où

Siyouma a survolé les Sun Chariot Stakes, succédant à la française Sahpresa

(Sahm), triple gagnante de ce Gr1, et en battant Elusive Kate (Elusive Quality)

qui l’avait devancée quelques mois plus tôt. Elle a alors apporté à François

Doumen un premier succès dans un Gr1 en plat outre-Manche et s’est imposée dans

un temps "canon". Sur un terrain léger et grâce à l’impulsion de

Laugh out Loud (Clodovil), le temps affiché est de 1’34’’66, et le meilleur

chrono que nous ayons retrouvé sur les 1.600m du Rowley Mile est celui de

Ghanaati (Giant’s Causeway), qui a gagné les 1.000 Guinées (Gr1) 2009 en

1’34’’22. Suite à cette première victoire de Gr1, Siyouma voyage jusqu’au

Canada, où elle empoche les E.P. Taylor Stakes, sur 2.000m. « Elle a gagné un

Gr1 sur 1.600m et un autre sur 2.000m, mais je la pense meilleure sur 1.600m,

analyse François Doumen. Elle a réussi à gagner les E.P. Taylor Stakes aussi

car c’était un lot moins relevé que ceux qu’elle a affrontés en Europe sur

2.000m. »Désormais, la page Siyouma se tourne et il ne reste plus à son

entourage qu'à trouver une autre perle rare comme celle-ci. « J’épluche tous

les catalogues, mais il sera difficile de faire bien !, conclut François

Doumen. Dans cette histoire, il faut surtout féliciter monsieur Jeffcock, un

propriétaire qui investit depuis de nombreuses années aux ventes et qui élève

aussi. Il a de la réussite et des pouliches que j’ai achetées pour lui il y a 3

ans sont devenues petits black types. »