Grand prix de la riviera cote d’azur (l) : espero ou le grand dimanche de jean-claude rouget

Autres informations / 11.02.2013

Grand prix de la riviera cote d’azur (l) : espero ou le grand dimanche de jean-claude rouget

 « Il y a des jours comme cela où tout vous

sourit », s’amuse Jean-Claude Rouget. Espero (Verglas)  vient de remporter le Grand Prix de la

Riviera Côte d’Azur (L), une épreuve où il n’avait qu’une troisième ou

quatrième chance théorique, et a ainsi offert un coup de quatre à l’entraîneur

palois. Comme on pouvait s’y attendre, Rock of Nassau (Rock of Gibraltar) et

Don bosco (Barathea) sont allés très vite devant. Trop vite sans doute pour Don

Bosco, qui n’a jamais pu se ranger derrière Rock of Nassau, surtout pour une

course de rentrée et sur 2.000m. Logiquement, dans la ligne droite, le

pensionnaire de David Smaga a demandé à souffler. À l’inverse, Rock of Nassau,

qui avait laissé une excellente impression dans la préparatoire, n’a jamais

baissé de pied. Mais Christophe Lemaire, qui n’avait pas sorti Espero de son

train et l’a laissé galoper en dernière position, est venu dans les chevaux.

L’ouverture s’est produite et tout à la fin, le gris de Gérard Augustin-Normand

est venu dominer Rock of Nassau. La casaque blanc et violet a donc remporté les

deux Listeds de la journée. Celle-là était la moins attendue, mais Jean-Claude

Rouget a confié : « Nous savions qu’il y aurait beaucoup de rythme, et j’avais

dit à Christophe de patienter et venir à la fin. Je lui avais dit qu’il

prendrait un bon lot, mais je ne pensais pas qu’il pourrait gagner. Il s’est

montré très courageux et je suis ravi pour son propriétaire. Il avait très bien

couru sur cette piste l’an dernier, avant de connaître un passage à vide

ensuite. Mais depuis le début de l’automne, il aligne les succès. C’est le

genre de cheval avec qui l’on va viser cette course tous les ans. » Le

valeureux Pump Pump boy (Kingsalsa) a bien conclu pour venir priver Don Bosco

de la troisième place.

LA

FAMILLE DE SAYYEDATI

Jean-Claude

Rouget avait acheté le poulain en octobre 2010 à Arqana pour la somme

raisonnable de 28.000 euros. Sa mère, Queen’s Conquer (King’s Best), a gagné en

province, mais les références au niveau Groupe ne manquent pas plus loin dans

son pedigree. Sa troisième mère, Dubian (High Line), a en effet gagné le Premio

Lydia Tesio (Gr1), tout en se plaçant dans les Irish Oaks et les Oaks Stakes

(Grs1), puis a produit la championne Sayyedati (Shadeed), gagnante des Guinées,

des Cheveley Park Stakes, des Moyglare Stud Stakes, des Sussex Stakes et du

Prix Jacques Le Marois (Grs1).