Brutale disparition de voix du nord

Autres informations / 16.03.2013

Brutale disparition de voix du nord

Voix du

Nord (Valanour) est mort brutalement, vendredi après-midi, à Cercy-la-Tour, où

il débutait sa saison de monte, ayant déjà sailli plus d’une quinzaine de

juments, sur les cent vingt programmées pour lui. « Nous avons appris sa mort

alors que nous rentrions de Cheltenham, nous a déclaré Andrée Cyprès. C’est une

grande perte pour notre génétique. Son autopsie a révélé qu’il était mort d’une

crise cardiaque. Voix du Nord a sailli deux juments ce matin et tout paraissait

en ordre. Malheureusement, en allant le chercher en début d’après-midi, pour sa

troisième saillie de la journée, il a été retrouvé mort dans son box. » Pour

l’entraînement de David Smaga et les couleurs du Baron Thierry de Zuylen de

Nyevelt, il avait remporté à 2ans le Critérium de Saint-Cloud (Gr1) puis,

l’année suivante, le Prix Lupin (Gr1) ainsi que le Prix Noailles (Gr2). Il

s’était malheureusement accidenté juste avant le Prix du Jockey-Club (Gr1) dont

il était le grand favori. Il a retrouvé les pistes à 4ans, avant de rejoindre

le haras. Il est devenu un étalon très recherché en obstacle, puisqu’on lui

doit notamment des chevaux du niveau de Ceasar’s Palace et du lauréat de Gr1

sur les obstacles anglais, Taquin du Seuil, tous deux issus de sa première

année de production. Mais ses produits se sont également distingués en plat, à

l’image de Silver Northern, qui a disputé le Prix du Jockey-Club l’an dernier,

ou encore Robin du Nord, deuxième du Prix Luthier (L) en fin d’année dernière.

C’est évidemment un coup dur pour la toute jeune coopérative de Cercy, qui

avait trouvé en lui un potentiel successeur à Network.