Et le reste des français ?

Autres informations / 27.03.2013

Et le reste des français ?

Sauf

revirement de dernière minute, les jours précédant les grands rendez-vous

internationaux sont généralement très calmes pour les chevaux étrangers. Le

gros du travail a déjà été effectué avant de partir, et c’est plus de

l’entretien que réalisent les chevaux. Cela se vérifie avec les concurrents

français présents à Meydan. Outre al Mamun Monlau fr (Munjiz), candidat au

Kahayla Classic (Gr1 PA), sept pur-sang tricolores seront en lice lors de la

grande soirée dubaïote, samedi 30 mars. Engagé dans le Dubai Sheema Classic

(Gr1), Dunaden (Nicobar) est sorti en piste ce matin. D’après son cavalier

d’entraînement, Aymerec Caldas, il « semble encore mieux qu’à Hongkong. » Il a

réalisé un travail sur 1.400m et tout était en ordre. Inscrit dans le Dubai

World Cup (Gr1), Méandre (Slickly) a travaillé en même temps que Dunaden et

French Fifteen (Turtle Bowl). Il s’est exercé de la même manière que lundi et a

apprécié la piste en Tapeta. Quant à French Fifteen, candidat au Dubai Duty

Free (Gr1), il était très calme durant son canter et s’est parfaitement

acclimaté à son nouvel environnement. Les quatre autres français sont des

françaises : Shareta (Sinndar, Dubai Sheema Classic, Gr1), Verema (Barathea),

Dubai Gold Cup, Gr3), Sarkiyla (Oasis Dream, Godolphin Mile, Gr2) et Giofra

(Dansili, Dubai Duty Free, Gr1). Ces quatre pouliches sont entraînées par Alain

de Royer Dupré, qui aura donc de toutes premières chances à Meydan. Elles ont

effectué un petit galop de sept cents mètres et étaient toutes très bien. Serge

Renée, qui a accompagné ces drôles de dames, a confié : « Je pense qu’elles ont

apprécié le dépaysement et le soleil ! »


 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.