Hh the emir’s trophy (gr1 pa) : la revelation assy

Autres informations / 01.03.2013

Hh the emir’s trophy (gr1 pa) : la revelation assy

Le

talent d’Assy qa (Amer) a éclaté aux yeux de tous à l’occasion du HH The Emir’s

Trophy (Gr1 PA), épreuve qui propose le même parcours que l’Emir Sword (Gr1 PA)

à la différence qu’il n’est ouvert qu’aux pur-sang arabes élevés au Qatar. Pour

sa quatrième course seulement, le représentant d’Al Shahania Stud a fait un

"truc" pour s’imposer. Monté par Christophe Lemaire, il s’est

retrouvé en troisième épaisseur un moment avant de pouvoir trouver un dos. Dans

la phase finale, il a été très fort pour aller chercher Raihan qa (Amer), une

valeur sûre ici– gagnant de ce Gr1 PA en 2010 et 2011– qui possède un rating de

118. Pour chercher le troisième, Faria qa (Djebbel), il fallait aller trois

longueurs plus loin. Assy n’a débuté que le 27 décembre 2012, par une troisième

place dans un maiden. Il a ensuite gagné le sien, se voyant attribuer un rating

de 47. Lauréat ensuite d’un handicap, il a réussi jeudi son grand bond dans les

Grs1 PA. Julian Smart, son entraîneur, nous a indiqué après la course : « Je

pense qu’Assy est un futur très bon cheval. Il n’a gagné son maiden qu’il y a

deux mois et là il en est déjà à son premier Gr1 PA. Il réalise des progrès

fulgurants. Il était un peu vert en débutant, lorsqu’il a terminé troisième.

Quand il a gagné son maiden, je me suis dit : "ah c’est pas mal ce qu’il

fait", voyons la suite, sans m’emballer non plus. Puis, dans le handicap,

il a réussi à battre des chevaux d’âge. Son rating est alors passé de 47 à 100.

D’habitude, je ne fais jamais cela, courir un cheval qui a si peu d’expérience

dans un Gr1, surtout un jeune cheval face aux "vieux". Mais j’ai

vraiment confiance en lui et je voulais voir ce qu’il pouvait faire face à des

chevaux comme ça. Concernant son futur proche, il va rejoindre le haras de

notre équipe en France. Mais ce sera pour s’y reposer. Je ne compte pas le

faire courir en Europe tout de suite. Il reviendra pour la prochaine saison au

Qatar. Assy est un grand cheval et je pense qu’il faut lui laisser le temps de

bien se développer. » Assy appartient à une bonne souche maternelle,

estampillée "de Watrigant", qui fonctionne bien croisée à Amer. Sa

mère, Margouia fr (Tidjani) a donné plusieurs bons produits dont Maseh Gb (Burning

Sand) qui courait l’Emir Sword (Gr1 PA) ce jeudi et un autre, Fiha Gb (Amer),

deuxième dans le handicap pour apprentis mercredi. RAIHAN MANQUAIT D’UNE COURSE

Raihan

n’avait pas couru depuis le mois de décembre. C’est lui qui a attaqué le

premier dans la phase finale, prenant longtemps l’avantage avant qu’Assy ne

revienne sur lui. Alban de Mieulle, entraîneur de Raihan, nous a déclaré au

sujet de son pensionnaire : « Nous avons dû arrêter Raihan un mois, car il a eu

un problème physique. Cela s’est senti pour finir, mais nous savions de toute

façon que le cheval pouvait manquer de compétition pour cette course. Ceci

étant dit, je pense également qu’il est battu par un très bon

cheval,

qui possède un brillant avenir si tout va bien. »