Ivan grozny justifie sa supplementation

Autres informations / 20.03.2013

Ivan grozny justifie sa supplementation

Ivan Grozny (Turtle Bowl) a été supplémenté dans cette course et l’investissement s’est montré payant. Le pensionnaire de Daniel Rabhi s’est imposé de bout en bout dans cette épreuve. Il a mené devant Eurato (Medicean), Bye Bye Fuji (Elusive Quality) suivant en troisième position. Dans la ligne droite, Ivan Grozny s’est bien défendu, réaccélérant sous l’attaque d’Eurato, qui a ensuite plafonné. Bye Bye Fudji a complètement cédé, tandis que Pont Neuilly s’est emparé de la troisième place. Avec cette victoire, Ivan Grozny prouve qu’il est capable de s’adapter au terrain lourd. Après avoir débuté sur une piste souple, il avait été dirigé sur la P.S.F. et venait de perdre son statut de maiden lors de sa dernière sortie. Daniel Rabhi a déclaré après la course : « C’est un cheval qui a du galop. Il n’est pas mal à l’aise sur la P.S.F., comme il l’a prouvé. Je craignais un peu que le terrain très lourd aujourd’hui change la donne, mais ce n’a pas été le cas puisqu'il s’en est bien sorti. Il avait contre lui de courir un peu "rapproché". Nous allons désormais lui donner du repos. Il nous dira, le matin à l’entraînement, le moment où il sera prêt à reprendre la compétition. » Ivan Grozny est un fils de l’excellent Turtle Bowl et de Behnesa (Suave Dancer), issue d’une formidable famille Aga Khan. Cette dernière est en effet une fille de la championne Behera (Mill Reef), deuxième de l'“Arc”. Ivan Grozny est donc un neveu de chevaux comme Behkara (Kris), cette dernière étant par ailleurs la mère de Behkabad (Cape Cross), vainqueur du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) ou de Carthage (Peintre Célèbre).