Le passage de route a eu raison des courses plates

Autres informations / 24.03.2013

Le passage de route a eu raison des courses plates

Après la

première course plate, en début de réunion, les jockeys se sont réunis et ont

expliqué aux officiels que le passage de route était dangereux. Il a donc été

décidé d’annuler les quatre autres courses plates de la réunion, tandis que les

courses d’obstacles ont, elles, été courues. Interviewé sur Equidia, Lucien

Matzinger, le président de la société des courses de Strasbourg, a expliqué : «

Les jockeys de plat ont indiqué que le passage de route était dangereux et

n’ont pas voulu monter les courses suivantes. Par précaution et aussi parce

qu’on ne peut pas aller contre leur volonté, nous n’avons pas maintenu les

autres courses plates de la réunion. En revanche, on court bien en obstacle.

Les courses étant moins rapides, le passage de route y devient moins dangereux.

Nous avons des réunions prochainement à Strasbourg et il va falloir que l’on

trouve une solution en ce qui concerne ce passage de route. Cet hiver, il a

déjà fait l’objet de travaux. Auparavant en sable, il est maintenant en gazon.

Mais l’hiver a été rude ici. À la suite de la dernière réunion de plat, nous

avons bâché et chauffé par en dessous cet endroit du parcours, afin que la

piste soit totalement opérationnelle pour ce samedi. Cela n’a pas suffi. » La

prochaine réunion à Strasbourg aura lieu le lundi 1er avril.