Le prix djebel sera l’occasion de se tester pour penny’s picnic

Autres informations / 13.03.2013

Le prix djebel sera l’occasion de se tester pour penny’s picnic

Disputé

le 4 avril à Maisons-Laffitte, le Prix Djebel (Gr3) est, à ce jour, la course

choisie par l’entourage de Penny’s Picnic (Kheleyf) pour que le cheval effectue

sa rentrée. Phénomène de vitesse au printemps 2012, Penny’s Picnic a appris à

se gérer à l’automne pour gagner coup sur coup le Prix Eclipse (Gr3), puis le

Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2), sur 1.200m. Maintenant qu’il a 3ans, il va

devoir apprendre à aller sur plus loin encore s’il veut mettre à profit ses

ambitions classiques. Il est engagé dans les 2.000 Guinées de Newmarket et dans

la Poule d’Essai des Poulains (Grs1). Sa tentative de rentrée sera l’indicateur

du chemin à suivre, comme nous l’a indiqué Didier Guillemin, son entraîneur : «

Aujourd’hui, il est trop tôt pour afficher une préférence concernant les

épreuves à courir après le "Djebel". Nous en saurons plus après sa

rentrée et, à partir de là, nous pourrons prendre une décision avec ses

propriétaires. Le Prix Djebel va déjà nous montrer s’il est capable de tenir

deux cents mètres de plus. » En début de carrière, Penny’s Picnic est resté

invaincu, de son maiden au Prix La Flèche (L), de 900 à 1.000m, en allant devant.

Battu dans le Prix Robert Papin (Gr2), puis dans le Darley Prix Morny (Gr1), il

a ensuite attendu dans un parcours pour gagner ses deux courses de Groupes. «

C’est un cheval intelligent, nous a expliqué Didier Guillemin. Au début, il

allait devant, mais il a vite compris. Ce n’est pas qu’il est devenu cabochard,

loin de là. Mais en attendant, il prend du moral et respire mieux. Nous avons

travaillé ça le matin en le faisant attendre et cela a été vite résolu. Dans le

Prix Morny, Reckless Abandon a été devant et l’a vite écoeuré. C’est un très

bon cheval qui a gagné un Gr1, en venant de derrière d’ailleurs. Penny’s Picnic

ne s’est jamais retrouvé encouragé dans cette course. Maintenant qu’il attend,

il en double un, puis deux, puis trois et il finit par doubler les autres

facilement. » Penny’s Picnic a montré qu’il avait appris à se gérer. Il lui

faut maintenant prouver qu’il est capable d’aller sur 1.600m. Sa façon de

courir à l’automne peut lui permettre de le faire, même si les produits de

Kheleyf ne sont pas forcément réputés pour tenir beaucoup la distance. Penny’s

Picnic possède un peu de tenue dans sa famille maternelle, ce qui peut lui

permettre de devenir une exception.