St nicholas abbey et joseph o’brien, l’alchimie de la victoire

Autres informations / 31.03.2013

St nicholas abbey et joseph o’brien, l’alchimie de la victoire

Quand St Nicholas Abbey (Montjeu) est "au top", il est capable de performances de très haut niveau. Il l’avait montré à Churchill Downs, en enlevant le Breeders’ Cup Turf  (Gr1), et aussi à Epsom, en survolant le Coronation Cup (Gr1), qu’il a d’ailleurs enlevé à deux reprises. À chaque fois, Joseph O’Brien avait patienté. Cette fois, il a pris la décision de rester à la hanche de Shareta (Sinndar), qui a mené à un train modéré. Ce choix a été le bon, et Joseph O’Brien a aussi sa part de responsabilité dans ce succès. St Nicholas Abbey a galopé bien détendu, alors que Gentildonna (Deep Impact) se montrait brillante et galopait le nez au vent, en quatrième puis troisième épaisseur. Shareta a abordé la dernière ligne droite en tête, mais elle n’a pas été capable d’accélérer. Au contraire, St Nicholas Abbey a "mis un uppercut" à la japonaise, qui a aussi payé son parcours peu à l’économie. St Nicholas Abbey a donc prouvé qu’il pouvait gagner en attendant, mais aussi en étant à la pointe du combat. Sa faculté d’adaptation et sa maniabilité, lui qui a gagné aux États-Unis, en Grande-Bretagne et maintenant à Meydan, est celle des grands chevaux. Il abaisse lui aussi le record du parcours, en 2’27’’70. Son entraîneur, Aidan O’Brien, a confié : « J’ai toujours senti que St Nicholas Abbey devait attendre et venir de derrière, mais Joseph [O’Brien, son jockey ndlr] et Derrick [Smith, copropriétaire] voulait le monter devant. Ils ont suivi leur idée aujourd’hui et cela a marché. » En ce qui concerne Gentildonna, il faut souligner que c’était son premier déplacement hors du Japon, la première fois aussi qu’elle courait en nocturne. Dans ces conditions, et sans avoir été spécialement aidée par son partenaire, elle réalise une performance de choix.

EPATANT VERY NICE NAME

Very Nice Name (Whipper) est un excellent troisième. C’est la première fois que le pensionnaire d’Alban de Mieulle rencontrait un tel lot et, à l’issue d’une sage course d’attente, Olivier Peslier a commencé à le rapprocher au bout de la ligne d’en face. Le cheval a ensuite fini fort, bien qu’à distance des deux premiers. Dunaden (Nicobar), fidèle à sa tactique, a patienté à l’arrière-garde. Il a suivi Very Nice Name dans son effort et après avoir été pris de vitesse dans le dernier tournant, il s’est bien relancé pour venir prendre la quatrième place.

 

DUBAI SHEEMA CLASSIC

Gr1 - Plat - 3789.600€ - 2.410m - Pour chevaux de 3 ans et au-dessus.

1ER ST NICHOLAS ABBEY (M6) J. O’BRIEN

(Montjeu & Leaping Water, par Sure Blade)

Pr. : Derrick Smith, Susan Magnier & Michael Tabor

El. : Barton Bloodstock & Villiers Syndicate

Ent. : Aidan O’Brien

2E GENTILDONNA (F4)

(Deep Impact & Donna Blini, par Bertolini)

Pr. : Sunday Racing Company Ltd

El. : Northern Farm

Ent. : Sei Ishizaka

3E VERY NICE NAME (M4)

(Whipper & Namona, par Halling)

Pr. : cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani

El. : Remi Boucret

Ent. : Alban de Mieulle

Arqana, Deauville, octobre 2010, yearling, 50.000€, Perrigne à Umm Qarn Farm

Ecarts : 2 1/4, 1 1/4, 1 1/4. Temps : 2’27’’70

Autres partants : Dunaden, Await the Dawn, Shareta, Royal Diamond, Girolamo, Sharestan, Prince Bishop, Trailblazer.