Vertige de loire supplee viva tchela

Autres informations / 25.03.2013

Vertige de loire supplee viva tchela

Pas de victoire de la bien née Viva Tchela (Astarabad) dans le Prix André Girard. La petite soeur de Tanaïs du Chênet (Poliglote), Saint du Chênet (Poliglote) ou encore de Ma Royale (Garde Royale) n’a pas semblé à son affaire sur un terrain particulièrement pénible. Elle a effectué pas mal d’efforts sur le plat et a été gênée au saut de la rivière du huit par seul tout seul (Ungaro), fautif à cet obstacle. De ce fait, elle a été dans l'incapacité de se relancer et a pris une lointaine cinquième place. Néanmoins, si sa propriétaire, Magalen Bryant, n’a pu briller avec Viva Tchela, elle a tout de même signé le jumelé de ce steeple avec Vertige de Loire (Trempolino) et Balkamo (Balko), deux 4ans entraînés par Guy Cherel. Vertige de Loire a donc remporté cette course à conditions, n’étant pas contrarié par l’état de la piste. Au contraire, au fil des mètres, il a trouvé sa vitesse de croisière. Sautant avec sérieux chacun des obstacles, il a franchi en tête l’ultime difficulté et a bien prolongé son effort jusqu’au bout. Guy Cherel nous a confié : « Vertige de Loire est un poulain qui a un peu de métier. À Pau, cela n’avait pas été très brillant. Il a eu un bon parcours et gagné dans un bon style. Quant à Balkamo, c’est un cheval assez lent qui sera encore meilleur sur de plus longues distances. » Vertige de Loire avait montré quelques moyens sur les haies, mais il s’est transcendé sur les gros obstacles.