Gengis, ou l’intuition de georges doleuze

Autres informations / 15.04.2013

Gengis, ou l’intuition de georges doleuze

Georges Doleuze a toujours cru en son Gengis (King’s Best) et il a eu raison. Le poulain gris s’est offert Morandi (Holy Roman Emperor) dans une course plus régulière que celle des pouliches. Il s’ouvre les portes de la Poule d’Essai. Après avoir demandé à souffler à deux cents mètres du poteau, Morandi est revenu finir. Il avait certainement besoin d’une course. Le brillant Us Law (Lawman) est une nouvelle fois allé devant et n’a craqué qu’à la fin, 1.600m étant certainement le bout du monde pour lui.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.