Indiaco ou la strategie allemande

Autres informations / 24.04.2013

Indiaco ou la strategie allemande

Indiaco (Falco) a dominé toute la course dans le Prix Épinard (F). Vite sur jambes, il s’est retrouvé rapidement en tête, et quand ses adversaires commençaient déjà à être sollicités, il était encore plein de ressources. Le poulain entraîné par Norbert Sauer, à Dortmund, s’est montré déjà très professionnel. Il illustre aussi à lui tout seul la situation des courses en Allemagne. Son entraîneur nous a en effet déclaré: « Après avoir été jockey d’obstacle, je suis devenu entraîneur dans cette discipline. J’ai été plusieurs fois tête de liste, mais quand l’obstacle a périclité en Allemagne, j’ai suis passé au plat… Indiaco a été acheté aux ventes Arqana en octobre. Nous n’achetons que des chevaux français pour bénéficier des primes lorsque nous venons courir en France. J’adore aller à Compiègne, Saint-Cloud et Chantilly. Actuellement, j’ai douze chevaux, mais je préfère en avoir un nombre limité qui galopent plutôt que beaucoup de mauvais… » Norbert Sauer dispose également dans ses boxes d’un espoir pour le Derby allemand. Il s’agit d’Orsello (Mount Nelson), qui doit disputer un Gr3 dimanche prochain en Allemagne.

UN FILS D’INDIAN BEAUTY

Présenté par le haras de Pierrepont en octobre 2012 à Arqana, et élevé par Pierre Boudengen, Indiaco est issu de la deuxième génération de son père, Falco, qui, bien que pas spécialement précoce lui-même, a vite sorti de bons 2ans, à l’image de Snowday. La mère du poulain, Indian Beauty (Mujadil), a gagné le Prix Miss Satamixa (L). Elle a déjà donné trois vainqueurs avant Indiaco. C’est une sœur d’Indian Cat (One Cool Cat), bien connue en Allemagne puisqu’elle y a gagné une Listed. Cette famille maternelle a également donné Mary Linoa, gagnante d’un Prix Marcel Boussac (Gr1) et aïeule d’Hiruno d’Amour.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.