Temps au temps face au poids

Autres informations / 04.04.2013

Temps au temps face au poids

Quatrième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) 2011, Temps au Temps (Invincible Spirit) était un bon cheval en plat, bien qu’un peu caractériel. Transféré des boxes de Mikel Delzangles à ceux de Philippe Cottin, il a entamé une nouvelle carrière de sauteur. Ce n’était pas gagné d’avance pour un cheval comme lui. Pourtant, hormis lors de ses débuts, il a toujours conclu dans les trois premiers. Il reste aussi sur deux succès, dont le dernier, dans le Prix Souviens Toi à Auteuil. Engagé dans le Prix Guy Hunault, il portera 73 kilos et devra donc surmonter le poids pour gagner. Il en a cependant les moyens. Lauréat du Prix de la Source, à l’occasion de sa rentrée, Extrême Sud (Enrique) est un bon sauteur, un ton en dessous des meilleurs. Eclectique, il est aussi bon en haies qu’en steeple. Il fera partie des premières chances vendredi, tout comme Le Bel Anjou (Malinas). Estimé, ce pensionnaire de François-Marie Cottin a terminé sixième du Prix Prédicateur (L) pour sa rentrée. L’an dernier, il avait montré de la qualité, remportant le Prix Roger Saint (L) sur le steeple. Et dans un lot comme celui du Prix Guy Hunault, il peut gagner.