La constance de kukurun enfin recompensee

Autres informations / 09.05.2013

La constance de kukurun enfin recompensee

En treize sorties, Kukurun (Kouroun) s’était placé à de nombreuses reprises dans des courses à conditions, mais n’avait pas toujours pas passé le poteau en tête. Cette lacune dans son palmarès s’est effacée puisqu'il vient de remporter ce Prix du Musée Carnavalet (F), en dominant de bout en bout ses adversaires. Venu rapidement s’installer en tête, malgré son numéro 7 sur 7 à la corde et une arrivée jugée au second poteau, il n’a jamais été rejoint. Il gagne d’autant plus facilement que Serez (Shamardal) a dû longtemps patienter avant d’avoir l’ouverture. Entraîneur de Kukurun, Myriam Bollack-Badel nous a raconté : « Kukurun est sûrement mieux sur 1.400m. Longtemps, il n’a pas été très sage, tirant beaucoup. Aujourd’hui, il était bien posé. Nous l'avons souvent couru sur un peu trop court, mais nous n'osions pas vraiment le rallonger. Sa meilleure course était une deuxième place dans une "B" [derrière Complimentor, ndlr]. Kukurun est un cheval très régulier, qui fait tous les terrains. C’est un cheval sympa. »

LE FRERE DE DEUX GAGNANTS

Élevé par sa propriétaire, madame Guy de Chatelperron (casaque d’Alix Road), Kukurun est un fils de Kouroun, étalon au haras du Camp Bénard. Kukurun est un fils de Knout (Kendor), gagnante de deux courses en France et mère de Kanotier (Daliapour) et Katherine Deux (Poliglote), qui ont tous les deux gagné en France.