La segnora, comme dans un travail du matin

Autres informations / 24.05.2013

La segnora, comme dans un travail du matin

C’était l’attraction de la réunion. Le retour de la championne La Segnora (Turgeon) dans le Prix Mélinoir. Elle a été absente pendant plus d’un an, entre avril 2012 et mai 2013, quittant les boxes de Yann-Marie Porzier pour ceux de Romain Le Gal. Dans le lot qui lui était opposé, la lauréate du Grand Prix d’Automne  (Gr1) 2011 était, sur sa vraie valeur, déclassée d’une heure. Et la théorie s’est vérifiée sur la piste. La Segnora a attendu au centre du peloton jusqu’au début de la ligne d’en face. À ce moment du parcours, elle a pris la tête en quelques foulées, avec beaucoup de gaz. Elle ne l’a plus quittée. À l’entrée de la ligne droite, son jockey, Jacques Ricou, ne bougeait toujours pas. Il n’a d’ailleurs jamais eu besoin de faire le moindre mouvement dans la phase finale, passant le poteau avec dix longueurs d’avance. « J’entraîne La Segnora depuis le mois de janvier, nous a précisé Romain Le Gal. Aujourd’hui, elle s’est vraiment imposée avec la manière. Je pense que s’il ne lui arrive rien, elle va regagner au niveau Gr1. » La Segnora avait aussi enlevé les Prix Léon Olry-Roederer (Gr2) et du Président de la République (Gr3). Vu le manque de leaders français sur les haies, La Segnora peut reprendre son trône, ce printemps, ou cet automne.

AUX ORIGINES DE LUTH ENCHANTEE

La Segnora est une fille de Turgeon et Sentosa (Kaldounévées), une jument qui a été achetée aux ventes d’élevage 2005 de décembre, alors qu’elle avait 3ans. Sentosa est restée maiden et La Segnora est son premier produit. Elle est une fille de Calligramme (L’Émigrant), une jument qui a été récupérée par la famille Devin. Cette dernière est la soeur de Lune d’Or (Green Tune), lauréate du Prix Lydia Tesio (Gr1) à Rome. Entraînée par Richard Gibson, Lune d’Or a gagné trois Groupes dont deux en France, les Prix de Pomone et de Malleret (Grs2). Mais l’excellence du pedigree de La Segnora ne s’arrête pas là, puisque Luth d’Or, sa troisième mère, lauréate de Listed et placée de Groupes, est une soeur de la championne Luth Enchantée (Be my Guest), une jument de vitesse qui avait aussi beaucoup de tenue. Luth Enchantée était assez "vite" pour remporter à 3ans les Prix Jacques Le Marois et du Moulin de Longchamp (Grs1), et tenait suffisamment la distance pour prendre la troisième place du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) d'All Along (Targowice). La qualité de cette famille a peu à peu disparu, mais une grande famille ne meurt jamais et La Segnora est bel est bien là pour raviver la flamme.