Le grand premio nacional espagnol revient a la france

Autres informations / 21.05.2013

Le grand premio nacional espagnol revient a la france

Derby

réservé aux chevaux nés et élevés en Espagne, le Gran Premio Nacional (A) est

revenu à la France,  un an après le

succès d’Alonso, entraîné par Yan Durepaire. Pour l’édition 2013, c’est le

nouveau cantilien, Mauricio Delcher-Sanchez qui s’est imposé. Il a sellé

victorieusement Labros (Dyhim Diamond), cinquième du Prix François Mathet (L)

en début de saison. Ce dernier était monté par Jérémy Crocquevieille, lequel

connaît un pourcentage de réussite élevé pour Mauricio Delcher Sanchez. Depuis

le début de l’année, entre Séville et Madrid, le tandem s’est distingué avec

Domeside (Domedriver), Pearlside (Alhaarth) et Labros, par deux fois. Ce

dimanche, Labros et Jérémy Crocquevieille ont pris le sillage de Dagoberto

(Dyhim Diamond) et Stéphane Pasquier. Ils se sont rapprochés à mi-ligne droite.

Mais ce n’est que tout à la fin que Labros a trouvé un second souffle pour dominer

l’animateur Ciriaco (Caradak). Dagoberto a conclu sixième, précédant Karetas

(Caradak), associé à Thierry Thulliez. Karetas venait de remporter le Premio

Cimera (A), la "Poule" ibérique. Mais il a tiré et n’a pas tenu la

distance. Notons qu’au cours de cette réunion madrilène, Jérémy Crocquevieille

a enlevé deux des cinq courses au programme. Avec quinze succès, il est

actuellement troisième dans la course à la Cravache d’or espagnole, derrière

Vaclav Janacek (23 succès), lequel monte pour Guillermo Arrizkorreta et Oscar

Ortiz de Urbina, vainqueur du Fillies’ Mile (Gr1) 2002 avec Soviet Song

(Marju).