Silasol, du travail d’artiste

Autres informations / 27.05.2013

Silasol, du travail d’artiste

C’est une nouvelle tactique qui a été appliquée avec Silasol (Monsun). Habituée à aller devant, la gagnante du "Marcel Boussac" (Gr1) a cette fois attendu, en dernière position, et le résultat a été identique à celui du mois d'octobre : elle s’est imposée dans le Pour Moi Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). À l’arrivée, l’écart est minime avec sa dauphine, Altérité (Literato), mais la marge de Silasol est finalement énorme. En ce jour de lice à zéro, elle était encore très loin de la tête à l’entrée de la ligne droite, au moins à quatre longueurs des pouliches de tête. Empoignée par Olivier Peslier, Silasol a vraiment tracé une ligne droite sortant de l’ordinaire pour venir s’imposer. Elle se place plus que jamais comme l’une des prochaines favorites du Prix de Diane-Longines (Gr1).

UNE TACTIQUE QUI OUVRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES

Après la rentrée de Silasol dans le Prix Vanteaux (Gr3 - 2e), Carlos Laffon-Parias nous avait expliqué qu'à sa prochaine sortie, sa pensionnaire allait sûrement attendre. Un bon cheval peut, à force, se retrouver "brisé" moralement en allant devant à chaque reprise. Cette tactique dont l’essai est une réussite ouvre finalement de nouvelles perspectives à Silasol, qui n’aura plus à porter obligatoirement le poids de la course sur ses épaules. En partant, Silasol a été surprise quand Olivier Peslier s’est évertué à la reprendre. Mais, rapidement, elle a su se poser, montrant qu’elle apprenait vite. Carlos Laffon-Parias expliquait dimanche: « C’était aujourd’hui ou jamais pour essayer cette tactique. Finalement, la course a été régulière. Elle a un peu marqué le coup au moment de l’accélération, mais quand Olivier l’a empoignée, elle a bien accéléré et s’est montrée courageuse. Heureusement que le poteau était un peu plus loin ! C’est une famille que nous connaissons bien : la même que Solémia. Ce sont des chevaux durs, qui donnent tout ce qu’ils ont et qui sont aussi à l’aise dans ce type de terrain. Logiquement, c’est maintenant le Prix de Diane qui se trouve sur la route de Silasol. » Pierre-Yves Bureau a pour sa part ajouté : « Nous voulions la voir attendre et elle court vraiment bien. Elle confirme qu’elle est une bonne pouliche et qu’elle n’a pas gagné le "Marcel Boussac" par hasard. Si tout va bien, elle courra bien entendu le Prix de Diane. »

UNE CONFIRMATION DU "MARCEL BOUSSAC"

À l’image de ce "Saint-Alary", le "Marcel Boussac" avait offert une arrivée type handicap, avec des écarts vraiment minimes à l’arrivée. Pourtant, les pouliches de cette course répètent. Première et troisième en octobre, Silasol et Altérité ont pris ici les deux premières places. Et Flotilla (Mizzen Mast), quatrième du "Marcel Boussac" a depuis gagné deux Grs1, dont la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).

LE REBOND D’ALTERITE

Plutôt décevante dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), Altérité a montré un tout autre comportement ici. Elle a eu un bon parcours, dans le sillage d’Alumna (Mr Greeley) et elle à longtemps fait figure de lauréate avant que Silasol ne vienne l’ajuster. Cette performance sur 2.000m lui offre de nouvelles perspectives, notamment en vue du Prix de Diane-Longines qu’elle peut courir avec une chance.

FEREVIA S’AFFIRME

Gagnante avec style du Prix Pénélope (Gr3), Ferevia (Motivator) s’est retrouvée piégée, face aux mâles, dans le "Hocquart" (Gr2), dans une course sans train. Comme Silasol, elle a attendu à l’arrière-garde et a refait beaucoup de terrain pour finir. Elle n’est pas engagée dans le "Diane", mais cette bonne troisième place peut donner des idées à son entourage. Son entraîneur, Carlos Laffon-Parias, qui n’était pas loin de réaliser le doublé comme dans le "Marcel Boussac", estimait: « Si la course avait été plus longue de cent mètres, Ferevia aurait pu donner chaud à Silasol. Elle a très bien couru et peut avoir sa chance dans le Prix de Diane avec cette distance supplémentaire. »

LES NOUVELLES VENUES BATTUES

On pouvait penser que les pouliches du "Marcel Boussac" étaient "prenables". Finalement, il n’en a rien été et les récentes gagnantes de courses à conditions ont finalement été bien dominées. Quatrièmes dead-heat, les deux pensionnaires d’André Fabre, Artiste Divine (Peintre Célèbre) et Alumna (Mr Greeley), ont manqué d’un petit quelque chose. Mal embarquée le long du rail, Artiste Divine a mis du temps à pouvoir s’étendre. Parmi les pouliches battues, c’est sans doute celle qu’il faut reprendre avec le plus de confiance.

BROOKLYN’S DANCER, DE SOLEMIA A SILASOL…

Carlos Laffon-Parias entraînait déjà la mère de Silasol, Stormina (Gulch), troisième du Prix de Sandringham (Gr2). Silasol est seulement son deuxième produit. Stormima est une petite-fille de Brooklyn’s Dance (Shirley Heights), qui avait gagné le Prix Cléopâtre (Gr3) avant de devenir une poulinière très prolifique. Son premier produit, West Brooklyn (Gone West), est né en 1993 et a gagné deux fois. Depuis, on a pu apprécier Brooklyn’s Gold (Seeking the Gold), lauréat du Prix de Suresnes (L), Gold Dodger (Slew O’Gold), gagnante du Prix de la Pépinière (L), Prospect Park (Sadler’s Wells), deuxième du Prix du Jockey Club (Gr1), Prospect Wells (Sadler’s Wells), lauréat du Prix Greffulhe (Gr2), et Solémia (Poliglote), évidemment, qui a remporté le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Cette famille remonte à Vallée Dansante (Lyphard), née en 1981. Vallée Dansante est l’aïeule de beaucoup de bons chevaux comme Okawango (Kingmambo), lauréat du Grand Critérium (Gr1), Quijano (Acatenango), top-cheval allemand gagnant de Gr1 et, surtout, Authorized (Montjeu), mémorable gagnant du Derby d’Epsom (Gr1)

PEARLSIDE DIRECTEMENT VERS LE "DIANE"

Troisième du Prix Vanteaux (Gr3) – à une courte tête de Silasol (Monsun) – , Pearlside (Alhaarth) n’était pas à Longchamp dimanche. Son entraîneur et éleveur, Mauricio Delcher Sanchez, nous a appris : « Pearlside est très bien, elle a bien récupéré de sa dernière sortie. Elle va aller directement sur le Prix de Diane-Longines (Gr1). Pour nous, c’est un plaisir de courir cette épreuve. » Rappelons que Mauricio Delcher Sanchez s’est installé à Chantilly en début d’année.

 

PRIX SAINT-ALARY

Gr1 - Plat - Femelles - 250.000€ - 2.000m (G. P.) - Pour pouliches de 3 ans. Poids: 57 k.

1RE SILASOL (F3)

O. Peslier (57) 2'10''53.

Monsun & Stormina

Pr. : Wertheimer et Frère

Ent. : C. Laffon-Parias

El. : Wertheimer & Frere

2E ALTERITE (F3)

I. Mendizabal (57) CTETE.

Literato & Ana Luna

Pr. : M. S. Schwartz

Ent. : J.-C. Rouget

El. : Ecurie la Vallee Martigny Earl

3E FEREVIA (F3)

T. Thulliez (57) CENC.

Motivator & Frynia

Pr. : Cheik M. Bin Khalifa Al Thani

Ent. : C. Laffon-Parias

El. : Stilvi Compania Financiera Sa

4e ALUMNA (F3)

M. Guyon (57) D/H.

Mr Greeley & Alma Mater

Pr. : Mlle K. Rausing

Ent. : A. Fabre - El. : Mlle Kirsten Rausing

4e ARTISTE DIVINE (F3)

P.-C. Boudot (57) ENC.

Peintre Célèbre & Aquarelliste

Pr. : Ec. Wildenstein

Ent. : A. Fabre - El. : Dayton Investments Ltd

Les autres partants dans leur ordre d'arrivée : Parle Moi (Montjeu), Siyenica (Azamour), Izola (Beat Hollow). Tous couru.