La déferlante irlandaise peut aussi toucher l’autre gr1

Autres informations / 09.06.2013

La déferlante irlandaise peut aussi toucher l’autre gr1

Les différentes préparatoires au Prix Alain du Breil (Gr1) ont chacune désigné un lauréat différent, ce qui rend ce Gr1 particulièrement intéressant. Le 19 mai, sous la pluie, les deux pensionnaires de Willie Mullins, Blood Cotil (Enrique) et Diakali (Sinndar) dominaient Le Grand Lucé (Dream Well). L’entraîneur irlandais avait alors annoncé que Diakali, qui découvrait Auteuil ce jour-là, serait encore plus performant pour le Gr1. Il avait d’ailleurs devancé Blood Cotil à Punchestown. Il peut devenir le nouveau roi des 4ans d’Auteuil.

MAGHERO SUR LA MONTANTE

Celui qui a la marge de progression la plus importante est certainement Maghero (Poliglote). Sa chute dans le Prix Virelan a contraint Philippe Peltier à changer ses plans et à disputer le Prix Amadou, où le poulain a pris une excellente deuxième place, sans être irréprochable dans ses sauts.

Le Grand Lucé, gagnant du Prix Amadou (Gr2), tente de prendre sa revanche sur les deux irlandais, dans des conditions de poids plus favorables.

Il a confirmé ensuite dans le Prix Questarabad (Gr3). L’alchimie avec Jacques Ricou commence à fonctionner, et le cheval devrait être au "top" pour le rendez-vous. À noter qu’il est cette fois muni d’œillères australiennes.

LA FRAICHEUR DE WANABA

Après un excellent meeting cagnois, Wanaba (Anabaa) s’est parfaitement adapté à Auteuil, et son premier essai face à l’élite, dans le Prix Amadou, s’est avéré très concluant. Patricia Butel a pris soin de lui donner de la fraîcheur, et Wanaba a les moyens de lutter avec les meilleurs, même s’il peut manquer d’expérience pour viser la plus haute marche du podium.

L’éclectique My Maj (Majorien) revient sur les haies après avoir débuté sur le steeple d’Auteuil, directement dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Sa mission était dès lors très compliquée. Le pensionnaire de Yannick Fouin compte des titres sur les balais, et pas uniquement à Enghien. Ptit Zig (Great Pretender) faisait également partie de l’effectif de Yannick Fouin avant d’être exporté outre-Manche. Il n’a pas énormément couru au printemps et avait devancé Blood Cotil à Cheltenham. Même si, pour le moment, il n’a pas les titres de certains de ses adversaires, il fait partie du convoi de Paul Nicholls pour ce dimanche et il faut y voir un signe. Blue Fashion (Scorpion), qui traverse également la Manche, a été dominé par Wanaba à Cagnes, mais il s’est ensuite promené dans le Prix Virelan, à Auteuil, alors qu’il était sous la responsabilité de François Cottin. Il est désormais entraîné par Nicky Henderson et tente de gravir plusieurs marches d’un coup.