La mecanique parfaitement huilee de storm of saintly

Autres informations / 21.06.2013

La mecanique parfaitement huilee de storm of saintly

Jusqu’alors considéré comme un bon ouvrier, Storm of Saintly (Saint des Saints) s’était offert une sacrée promotion en s’imposant dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), il y a un mois. Aligné dans le Prix La Périchole (Gr3), qui peut servir de consolante au Gr1 du printemps, l’élève de Jeannot Andt a ajouté un nouveau Groupe à son palmarès, à l’issue d’un parcours sans bavure. La Garde Royale (Kapgarde) a mené la course détachée, mais Storm of Saintly l’avait quasiment rejointe au saut de la double-barrière, accompagné de son compagnon d’entraînement Vanilla Crush (Martaline). Et au saut de la dernière haie, Storm of Saintly a pris la mesure du gris, filant ensuite vers un succès autoritaire. De la bel ouvrage pour conclure le printemps en beauté. Guillaume Macaire a raconté : « Il a réalisé un parcours sans erreur, se montrant très fluide dans ses sauts et ne tirant jamais. Vincent Cheminaud m’a dit qu’il avait fait ce qu’il voulait. C’est un cheval très facile à entraîner, qui ne pose aucun problème, et avec ce genre de chevaux, on peut regarder l’intégralité du programme. De plus, en fils de Saint des Saints, le terrain ne l’a pas dérangé. Vanilla Crush court beaucoup mieux qu'en dernier lieu, mais le cheval a changé dans son comportement. Il était brillant plus jeune, à présent il ne l’est plus du tout, et je vais donc moi aussi adapter son travail le matin. »

VALBAN CONTRARIE PAR LE TERRAIN

Valban (Poliglote) était très attendu au départ de son premier Groupe. Mais le pensionnaire de Philippe Peltier n’a pu conserver son invincibilité, finissant péniblement septième, après avoir dépensé trop de carburant pendant le parcours, comme nous l’a expliqué son entraîneur : « Il a beaucoup trop forcé dans ce terrain. Il n’a pas le toucher de sol pour se sortir d’une telle piste. Il est encore trop léger dans son physique pour cela. Mais il aura le temps de s’en-

durcir, et il sera alors plus efficace dans ces conditions. Mais il rentre indemne, c’est là le principal. »

NE SUR LES TERRES DE SAONOIS

Storm of Saintly offre un nouveau succès de prestige à son propriétaire, Jeannot Andt, qui en est aussi l’éleveur. Il est né de The storm, une jument d’Olivier Corbière, l’éleveur de Saônois (Chichicastenango), du haras de Nonant-le-Pin, qui a été vendue à Jeannot Andt. Ce dernier nous avait expliqué à l’issue de ses débuts victorieux : « J’ai débuté dans les courses et l’élevage il y a cinq ou six ans. J’avais alors acheté un cheval à M. Corbière, mais il est malheureusement mort au champ d’honneur en tombant à Strasbourg. M. Corbière m’avait alors dit : "Si tu repasses en Normandie, j’ai deux poulinières à vendre". Au final, j’ai acheté ces deux poulinières, dont la mère de Storm of Saintly, The Storm. J’ai choisi Saint des Saints comme étalon parce que le croisement Saint des Saints sur une fille de Garde Royale marche bien. Je suis éleveur sans sol et j’élève au haras de Nonant-le-Pin. » The Storm a très bien gagné sa vie en plat, mais sa mère, Santa Ana Wind (Empery), avait gagné en haies et en steeple.

 

PRIX LA PERICHOLE

Gr3 - Steeple-chase - 155.000€?- 4.300m - Pour tous poulains et pouliches de 4 ans. Poids: 64k.

1er STORM OF SAINTLY (H4)

V. Cheminaud (68)

Saint des Saints & The Storm

Pr. : J. Andt

Ent. : G. Macaire - El. : Jeannot Andt

2e VAniLLA CRUSH (H4)

B. Lestrade (68)

Martaline & Latitude

Pr. : Mme P. Papot

Ent. : G. Macaire - El. : Evan-Robert Hanbury

3e LA GARDE ROYALE (F4)

S. Dehez (64)

Kapgarde & Latran

Pr. : Mme M. Bryant

Ent. : J. Ortet - El. : Mme Magalen Bryant