Le "diane" de ferevia

Autres informations / 23.06.2013

Le "diane" de ferevia

Pour certaines, le Abu Dhabi Prix de Malleret (Gr2) est la suite logique du Prix de Royaumont (Gr3). Pour d'autres, ce sera un premier essai au niveau Groupe. Ferevia (Motivator), Elle, a déjà gagné un Groupe et est dirigée sur cette épreuve, alors qu'une supplémentation dans le Prix de Diane Longines (Gr1) avait été un temps envisagée.

FEREVIA APRES LE "SAINT-ALARY"

Ferevia a signé une performance remarquée dans le Pour Moi Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1). Elle a patienté à l'arrière-garde et a tracé une très belle ligne droite finale. La pensionnaire de Carlos Laffon-Parias s'emparait de la troisième place, pas loin de la gagnante silasol (Monsun), sa camarade d'entraînement, depuis troisième du Prix de Diane Longines (Gr1). Son mentor, Carlos Laffon-Parias, estimait alors qu'avec quelques mètres de plus, elle aurait pu donner « encore plus chaud à Silasol ».

Ferevia trouve dimanche les quelques mètres de plus, puisqu'elle est alignée sur 2.400m. La distance va donc logiquement lui convenir. Elle connaît Saint-Cloud pour s’y être déjà imposée dans le Prix Pénélope (Gr3).

La "ligne" du Pour Moi Coolmore Prix Saint-Alary est aussi représentée par Parle moi (Montjeu), sixième dans le Gr1. Elle n'a pas passé le poteau en tête depuis ses débuts victorieux, en novembre 2012, à Saint-Cloud. Quatrième du Prix Vanteaux (Gr3) derrière d'excellentes pouliches, elle a été prise de vitesse dans le "Saint-Alary", mais n'a pas si mal conclu. Il faut la reprendre. Son entourage a toujours visé les Groupes avec elle et Parle Moi peut leur donner raison ici.

THE LARK A SAINT-CLOUD PLUTOT QU'A ROYAL ASCOT

Fille de Gull Wings (In the Wings), une sœur de la championne sariska (Pivotal), the Lark (Pivotal) était attendue à Royal Ascot. La pouliche s'est classée troisième des Oaks d'Epsom (Gr1). Elle était engagée dans les Ribblesdale Stakes (Gr2), mais a finalement été déclarée non-partante. Son mentor, Michael Bell, ne voulait pas la faire courir sur une piste trop rapide, comme c'était le cas en début de semaine à Royal Ascot. The Lark trouve un terrain plus souple dimanche à Saint-Cloud. Elle se déplace avec de grosses ambitions et une toute première chance.

LA REVANCHE DU "ROYAUMONT"

Éleuthéra (Spirit One) a remporté la plus belle victoire de sa carrière dans le Prix de Royaumont (Gr3). Montée en confiance à l'arrière-garde, elle s'était imposée facilement, à la suite d'une très belle ligne droite. Elle avait été malheureuse à plusieurs reprises auparavant, en étant montée plutôt dans le sillage des premiers. Éleuthéra a trouvé sa distance sur 2.400m. Elle tente de réitérer, même s'il y a de l'opposition. Elle retrouve sur son chemin notamment Santa Ponsa (Slickly). La pensionnaire de Frédéric Rossi l'avait devancée dans le Prix Cléopâtre (Gr3). Elle finissait plaisamment dans cette épreuve, mais son entourage n'avait pas voulu la supplémenter dans le "Diane".

Orion Love (Zamindar) s’est classé deuxième du Prix de Royaumont. Elle ne manque pas de qualité. Mais elle est compliquée, ayant déjà fait des écarts dans la phase finale. Depuis le Prix de la Seine (L), elle est munie d'œillères. Son entourage a toujours estimé que les 2.400m seraient une distance idéale pour elle. La pouliche l'a prouvé à Chantilly, même si elle était nettement battue pour la victoire. Une place est possible, si elle se montre sage.

PACIFIC RIM ET CHALNETTA PASSENT A LA VITESSE SUPERIEURE

La bien-née Pacific Rim (Singspiel) reste sur deux faciles succès dans des courses à conditions, sur 2.400m. La pensionnaire de Mikel Delzangles monte de catégorie. Elle est l'une des moins expérimentées de la course mais, sur ce qu'elle a montré, elle peut rivaliser avec ses adversaires. Quant à Chalnetta (Oratorio), elle reste sur un succès dans le Derby du Midi (L). C'est tout logiquement qu'elle passe à la vitesse supérieure, même si l'opposition peut paraître relevée pour elle.

CHANGEMENT DE COULEURS POUR LE "MALLERET"

Deux pouliches arborent de nouvelles couleurs pour ce Prix de Malleret. Éleuthéra est désormais sous la casaque Yoshida, tandis que La Banderilla (Muhtathir) défend maintenant les couleurs du Haras de Saint Pais. Auparavant, Eleuthéra était sous les couleurs Demercastel et La Banderilla sous celles de la Scuderia Bolgheri.