Slippers best ne pantoufle pas

Autres informations / 04.06.2013

Slippers best ne pantoufle pas

Les débuts de Slippers Best (Mount Nelson) n’avaient pas échappé aux plus fins observateurs. La pouliche avait terminé seulement à un nez de Key to Peace (Kheleyf), mais plus que l’écart à l’arrivée et les "lignes", c’est l’impression visuelle qui avait séduit. Pour sa deuxième sortie, dans le Prix du Bois Rouaud (B), la pensionnaire de John Hammond a gagné toute la course. Bien sortie de sa stalle, elle a pris la tête tout en se montrant assez brillante. Fabien Lefebvre a pris son temps dans la ligne droite, attendant que cette grande pouliche soit bien équilibrée pour la lancer. Et quand il le lui a demandé, elle s’est détachée facilement, n’étant jamais inquiétée par Bayargal (Bernstein). John Hammond a confirmé : « Elle a montré une jolie accélération et elle répète ses bons débuts. C’est une grande pouliche, qui fait 500 kilos, et évidemment c’est une tardive. Elle sera encore mieux à 4ans. Je pense que le mile est sa distance idéale, et même, on irait plutôt sur 1.400 que sur 1.800m. À présent qu’elle est gagnante de course B, nous allons attaquer les Listeds. » Les temps partiels de Slippers Best sont d’ailleurs flatteurs, et elle a mis seulement 10’’80 secondes des quatre cents mètres aux derniers deux cents.

LA FAMILLE DE FAIRY FOOTSTEPS

Slippers Best avait été présentée yearling en octobre à Tattersalls, étant rachetée pour 32.000 Guinées. Sa mère, Last Slipper (Tobougg), est restée inédite, mais c’est une fille de Magic Slipper (Habitat), placée de Listed, et qui a bien produit, dont Dansili Dancer (Dansili), gagnant de Listed et deuxième du Winter Derby (Gr3) ou encore la mère de New Seeker (Green Desert), gagnante de Listeds. La troisième mère de la pouliche, Glass slipper (Relko), deuxième des Musidora Stakes (Gr3), a produit Light cavalry (Brigadier Gérard), lauréat des St Leger Stakes (Gr1), et Fairy Footsteps (Mill Reef), gagnante des 1.000 Guinées (Gr1).