Un "jacques le marois" attendu avec une vive impatience

Autres informations / 27.06.2013

Un "jacques le marois" attendu avec une vive impatience

Après le meeting de Royal Ascot, qui marque la fin du premier semestre en Europe, les vedettes vont, soit prendre du repos, soit participer à des Grs1 durant l’été. Tout au long des mois de juillet et août, les occasions de courir sont légion. Mais une date doit être marquée d’une pierre blanche, celle du 11 août à Deauville. Il se pourrait bien que le Prix Jacques Le Marois (Gr1) soit le mile de l’année. Pour cela, il faudrait que les candidatures annoncées d’Intello?(Galileo), Dawn Approach (New Approach) et Toronado (High Chaparral) soient confirmées. Dans ce cas, le Gr1 deauvillais permettrait de déterminer qui est le meilleur mâle de 3ans sur le mile. Car il ne fait aucun doute que sur 2.000m et plus, Intello est actuellement le meilleur poulain d’Europe. Mais le match entre ces trois poulains n’est pas un "coup sûr". En effet, Dawn Approach et Toronado peuvent aussi se retrouver, le 31 juillet, à Goodwood, dans les Sussex Stakes (Gr1). La course aura lieu quinze jours avant le "Jacques Le Marois" et elle pourrait donc lui faire de l’ombre.

CIRRUS DES AIGLES, DANS L’"ARC" ANGLAIS

Un des autres temps forts de l’été sera la tentative du champion français cirrus des aigles (Even Top) dans les King George and Queen Elizabeth Stakes (Gr1), le 27 juillet, à Ascot. Après sa cinquième place dans le Grand Prix de Saint- Cloud (Gr1), "Fighting Cirrus" devrait afficher des progrès sur sa rentrée. Et l’hippodrome anglais n’a plus de secrets pour le pensionnaire de Corine Barande-Barbe, vainqueur des Champion Stakes (Gr1) 2011 et deuxième de l’édition 2012 derrière le crack Frankel (Galileo).

FALMOUTH STAKES : LA FRANCE ENCORE A L’HONNEUR ?

Quatre françaises sont engagées dans les Falmouth Stakes (Gr1) : Giofra (Dansili), la tenante du titre, Kenhope (Kendargent), deuxième des Coronation Stakes (Gr1), Sarkiyla (Oasis Dream) et Topaze Blanche (Zamindar). Cette année encore, la France devrait être bien représentée sur le mile de Newmarket July et l’on peut espérer une victoire pour une pouliche tricolore.

LONGCHAMP, POUR ETALONNER LA VALEUR DES DERBY

Quinze jours après le Derby d’Irlande (Gr1, 29/06) qui devrait couronner Ruler of the World (Galileo), le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) va certainement rassembler des concurrents en provenance de trois Derby européen, anglais, irlandais et français. De quoi étalonner les classiques et confirmer la supériorité du Prix du Jockey Club (Gr1) sur ses équivalents. À l’image de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), dont le vainqueur, Style Vendôme (Anabaa), est attendu dans le Prix Jean Prat (Gr1) pour confirmer sa victoire classique.

IRISH OAKS : CHICQUITA SUR LES RANGS

Engagée dans les Irish Oaks (Gr1), Chicquita (Montjeu) est douée mais fantasque, comme en témoigne sa deuxième place en penchant à gauche dans le Prix de Diane-Longines (Gr1). Plus calme, elle peut remporter un Gr1 et pourquoi pas ces Irish Oaks ? La pensionnaire d’Alain de Royer Dupré devrait néanmoins être confrontée à Talent (New Approach), l’impressionnante gagnante des Oaks d’Epsom (Gr1).

REPRESENTATION FRANÇAISE A YORK

Après Newmarket July et Goodwood, York est le troisième grand meeting estival anglais. Il se déroule à la fin août et il est difficile de savoir avec précision quels français y seront présents, à cette époque. Néanmoins, Cirrus des Aigles et Maxios (Monsun) sont sur la liste dans les International Stakes (Gr1), de même que Pacific Rim (Singspiel), récente lauréate du Prix de Malleret (Gr2), et Pearls or Passion (Monsun), qui dépend de l’entraînement de François Rohaut. Maxios est aussi inscrit dans les Eclipse Stakes (Gr1) de Sandown, plus gagné par un français depuis Javelot, en 1960.