Dance moves en echo a flintshire

Autres informations / 15.07.2013

Dance moves en echo a flintshire

Un peu moins de 24 heures après son propre frère, Flintshire (Dansili), héros du Juddmonte Grand Prix de Paris, Dance Moves (Dansili) a enlevé le Prix Louis Desboudet (L), support de la septième étape du Défi du Galop. Cette victoire, il a fallu aller la chercher. Car dans cette course sans train, les chevaux placés en tête étaient à deux doigts d’aller au bout. C’est dans les tous derniers mètres, dans une arrivée jugée au sprint, que Dance Moves est venu s’imposer.

Maxime Guyon, son partenaire, analysait : « Ce fut une arrivée très serrée. L’allure n’a pas été soutenue dans le parcours et dans ce contexte, nous avons assisté à une arrivée au sprint. Dance Moves a su venir gagner. Il a montré qu’il était le meilleur. »

C’est la deuxième victoire de Dance Moves à Vichy. L’an dernier, il avait gagné une course à conditions pour 4ans et plus, sur 2.400m, sur cette piste. C’était déjà lors du premier jour du meeting et cette épreuve, le Prix de Clermont-Ferrand (B), a été remplacé par ce Prix Louis Desboudet, qui est désormais l’étape du Défi du Galop à Vichy à la place du Grand Prix de Vichy-Auvergne (Gr3). Dance Moves a maintenant 5ans et reste compétitif au niveau des Listeds. Il a besoin de bon terrain pour donner sa pleine valeur et, dans un grand jour, il peut valoir un petit Gr3.

LE DEFI DU GALOP RESTE OUVERT

Au niveau du classement général du Défi du Galop, cette étape a pour l’instant peu d’incidence, même si Dance Moves se retrouve bien placé, puisqu’aucun cheval n’a fait le trou pour l’instant. Les sept premières étapes du Défi du Galop ont été gagnées par sept chevaux différents. Du côté des entraîneurs, François Rohaut reste accroché nettement à la première place.

LOS CRISTIANOS TOUJOURS LA

Efficace de 2.400 à 3.000m et plus, Los Cristianos (Gold Away) a prouvé qu’il était en forme. À 7ans, ce cheval qui s’est placé de Groupe dans sa jeunesse n’en était finalement qu’à sa trentième course. Il termine deuxième ici et Alain Couétil, son entraîneur, nous a dit : « C'est dommage qu'il n'y ait pas eu de train. Du coup, Adrien [Fouassier, ndlr] a été obligé d'avancer de bonne heure, car le cheval se montrait allant. Je pense que ça nous coûte la "gagne". Le cheval n'a pas beaucoup couru cette année, car il a connu des petits problèmes de santé, aujourd'hui révolus. Il revient bien et nous allons pouvoir réattaquer les bonnes courses de distance. C'est un cheval sympa, qui répond toujours présent. »

LE PROPRE FRERE DE FLINTSHIRE

Dance Moves est le propre frère de Flintshire, dont le grand pedigree est analysé au début de cette édition par Thierry Grandsir (DNA Pedigree).

PHILIPPE BOUCHARA, PRESIDENT DE LA SOCIETE DES COURSES DE VICHY :

« Nous avons assisté à un très beau succès de Dance Moves, qui avait pris ses marques à Vichy l’an dernier en remportant une course B sur ce parcours. Ce Prix Louis Desboudet, qui a effectué son retour cette année à Vichy, tombe dans l'escarcelle d'un cheval très bien né : Dance Moves est le propre frère de Flintshire, lauréat samedi du Juddmonte Grand Prix de Paris. Je remercie chaleureusement tous les présidents de sociétés qui nous ont honorés de leur présence en cette ouverture de la Grande semaine de Vichy. Le public a aussi répondu présent ; c’est de bon augure pour la suite des festivités. »

 

PRIX LOUIS DESBOUDET - SEPTIEME ETAPE DU DEFI DU GALOP

Listed - Plat - A conditions - 52.000?€?- 2.400m - Pour chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus, n'ayant pas, depuis le 1er juillet de l'année dernière inclus, gagné une course de Groupe. Poids: 56k.

1er DANCE MOVES (M5)

M. Guyon (58)

Dansili & Dance Routine Pr. : K. Abdullah

Ent. : A. Fabre

El. : Juddmonte Farms

2e LOS CRISTIANOS (M7)

A. Fouassier (56)

Gold Away & Perspective

Pr. : F. Carre

Ent. : A. Couétil - El. : Mme Paul Bozo

3e ROYAL MENANTIE (H6)

F. Veron (56)

Kendor & Hélèniade

Pr. : G. L. Ferron

Ent. : J. Boisnard - El. : Gerard L. Ferron

Arqana, octobre 2010, Saint-Cloud, Cheval à l'entraînement, 50.000 €, Boisnard (rachat)