Ectot, comme un travail du matin

Autres informations / 30.07.2013

Ectot, comme un travail du matin

Ectot (Hurricane Run) s’est imposé très facilement dans le Prix Matahawk (F). Le poulain entraîné par Élie Lellouche a passé le poteau détaché de ses adversaires, sans avoir été sollicité par son jockey. Il s’impose en bon poulain. Le Prix Matahawk a déjà vu les débuts de bons poulains, comme Rajsaman (Linamix) en 2009.

Ectot s’était classé deuxième pour ses débuts, à Compiègne. Il s’était fait remarquer par une bonne fin de course, ayant bien accéléré après avoir réussi à sortir de la corde. Ce lundi, il a eu un bon parcours dans le dos des animateurs, à la corde.

Le passage s’est créé lorsque le peloton s’est décalé vers l’extérieur de la piste à la sortie du tournant final. Ectot avait course gagnée à mi-ligne droite. Son entraîneur nous a déclaré : « C’est un cheval posé, bien dans sa tête. Je n’ai eu que deux 2ans en piste pour le moment, mais c’est un bon élément. Il court et gagne bien. »

Sylvain Vidal, manager de l’écurie de Gérard Augustin-Normand, et propriétaire du cheval en association, a ajouté : « Il le fait plaisamment. C’est un très beau cheval, avec un splendide pedigree. Il a tout pour lui. »

UNDER THE RADAR REALISE UNE BONNE PERFORMANCE

Cinquième pour ses débuts, Under the Radar (Footstepsinthesand) a réalisé une bonne performance ce lundi en s’emparant de la deuxième place. Le pensionnaire de François Doumen n’aurait rien pu faire contre le gagnant, qui était au-dessus du lot aujourd’hui, mais il ne démérite pas. Son entraîneur nous a déclaré : « Nous avons vu aujourd’hui la vraie valeur du cheval. Il est battu par un poulain qui sort de l’ordinaire. Il confirme aussi ce que me montrent mes autres 2ans : Xcellence (Champs Élysées) ou encore Margot Machance (Creachadoir), qui est tombée dimanche dernier sur une course sans train. »

LE FRERE DE MOST IMPROVED

Ectot a été acheté 75.000 euros à la vente de yearlings d'Arqana en août 2012. Il est le frère de Most improved (Lawman), gagnant des St James’s Palace Stakes (Gr1). Comme lui, il a été élevé par l’Écurie des Monceaux. Sa deuxième mère, Mahalia (Danehill), avait remporté le Prix Imprudence (L) à Évry. Mahalia a aussi donné naissance à Albisola (Montjeu), gagnante du Prix de Flore (Gr3), et placée du Prix de Sandringham (Gr2), du Prix Allez France (Gr3) et du Prix de la Nonette (Gr3). La troisième mère, par Mill Reef, avait aussi bien produit, dont Muroto (Busted), gagnant du Prix Gontaut-Biron (Gr3).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.