J.r.h.a. select sale : la plus belle vente japonaise

Autres informations / 03.07.2013

J.r.h.a. select sale : la plus belle vente japonaise

Les lundi 8 et mardi 9 juillet, la Japan Racing

Horse Association (J.R.H.A.) propose sa Select Sale. Une vente consacrée aux

yearlings (le lundi) et aux foals (le mardi), et riche en pedigrees de

prestige. En tout, 261 yearlings et 229 foals sont catalogués. Les

investisseurs étrangers sont peu nombreux à être captivés par cette vente.

Pourtant, du point de vue de la sélection des lots, elle regroupe ce que le

Japon possède de mieux. Les principaux étalons japonais sont représentés : Deep Impact (Sunday Silence)

évidemment, mais aussi Stay Gold (Sunday

Silence), King Kamehameha (Kingmambo),

Manhattan Café (Sunday Silence),

ou encore Empire Maker... Mais

il y aura encore de la nouveauté cette année, notamment avec les premiers foals

de Workforce (King's Best) ou

les premiers yearlings d'Harbinger (Dansili).

Ce dernier est d'ailleurs l'étalon le plus représenté de la vente, avec 38 lots

(contre 30 pour Deep Impact, par exemple).

Les nouveautés se trouvent aussi du côté des

mères. Le Japon investit beaucoup à l'étranger, notamment en Europe, pour

importer de nouvelles poulinières. Leurs premiers produits seront présents sur

le ring.

BRÈVE HISTOIRE DE LA

VENTE

La J.R.H.A. Select Sale a été créée en 1998. Elle

proposait alors, comme son format actuel, une vente de yearlings et de foals.

De 1999 à 2005, les yearlings ont disparu du ring, avant de revenir en 2006. Ce

retour est principalement dû à l'impulsion de Shadai Farm et donc de la famille

Yoshida, qui dominent le marché. Les foals restent cependant beaucoup plus

prisés, mais les top prices entre les yearlings et les foals sont devenus

équivalents. Les statistiques montrent, au niveau des prix moyens comme

médians, une assez nette préférence pour les foals. Ces derniers sont présentés

sous la mère, comme nous l'avait expliqué Patrick Barbe, et

"livrables" au sevrage. De plus, ils disposent d'une assurance

avantageuse.

QUELQUES CHEVAUX PASSES

SUR LE RING DE LA J.R.H.A. SALE

La Select Sale a vu passer sur son ring plusieurs

des meilleurs chevaux japonais. Aujourd'hui, certains d'entre eux sont présents

à cette vente via leurs produits. Voici quelques exemples :

Deep Impact

Admire Moon (End Sweep) :

vendu foal en 2002 pour environ 122.260 €. Il a remporté le Dubai Duty Free, le

Takarazuka Kinen et le Japan Cup (Grs1).

Danon Chantilly (Fuji Kiseti) :

vendu yearling en 2008 pour environ 210.160 €. Il a remporté le N.H.K. Mile Cup

(Gr1), et est aujourd'hui étalon au Japon

Deep Impact (Sunday Silence)

: vendu foal en 2002 pour environ 534.820 €. Le vainqueur du Derby japonais est

aujourd’hui l'étalon de tout premier plan du Japon.

Deep Brillante (Deep Impact) :

vendu foal en 2009 pour environ 236.900 €. Ce fils de Deep Impact a remporté,

comme son père, le Derby japonais.

Hat Trick (Sunday Silence)

: vendu foal en 2001 pour environ 520.000 €. Le vainqueur du Hong Kong Mile est

lui aussi devenu étalon et père de Dabirsim

?notamment King Kamehameha (Kingmambo) : vendu

foal en 2001 pour environ 596.000 €. Il a remporté le Derby japonais, et est

aujourd'hui l'un des étalons de tout premier plan au Japon. Il est notamment le

père de Lord Kanaloa, qui est

l'un des meilleurs sprinters de sa génération, derrière la retraitée Black Caviar (Bel Esprit).

Manhattan Café (Sunday Silence)

: vendu foal en 1998 pour environ 990.000 €. Vainqueur des "Guinées"

japonaises, de l'Arima Kinen et du Tenno Sho (Grs1). Lui aussi est l'un des

étalons les plus influents du Japon.

Nakayama festa (Stay Gold) :

vendu yearling en 2007 pour environ 76.430 €. Il s'est notamment classé

deuxième de Workforce dans le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1). Il est

actuellement étalon au Japon.

Zenno Rob Roy (Sunday Silence)

: vendu foal en 2000 pour environ 687.000 €. Il a remporté le Tenno Sho, le

Japan Cup et l'Arima Kinen (Grs1). Lui aussi est devenu un étalon d'importance

au Japon.

LES RECORDS

Le record absolu d'enchères de cette Select Sale a

été décroché en 2006 pour un foal. Il s'agissait d'une pouliche ayant pour père

King Kamehameha, et pour mère To the Victory (Sunday Silence),

gagnante notamment du Queen Elizabeth II Commemorative Cup (Gr1). La pouliche

avait été adjugée pour 600.000.000 yens, soit environ 4.585.680 €.

On notera que le lot 112 de cette Select Sale, une

pouliche yearling, est la propre sœur de ce top price. To the Victory a aussi

donné naissance à To the Glory (King

Kamehameha), un poulain vainqueur de Grs2 et de Grs3 au Japon. Pour un

yearling, le meilleur top price jamais atteint est de 360.000.000 yens, soit

environ 2.751.000 €, en 2011. Il s'agit d'une pouliche par Deep Impact et Air Groove (Tony Bin). Cette dernière a remporté l'équivalent

japonais des Oaks (Gr1), ainsi que le Tenno Sho. Elle est par ailleurs la mère

du champion Admire Moon, passé

foal sur le ring de cette Select Sale.

LA DOMINATION SHADAI

FARM ET NORTHERN FARM

Shadai Farm et Northern Farm ne portent pas le

même nom, mais représentent la même famille : celle des Yoshida. Ces deux

consignataires écrasent clairement la Select Sale de leur poids : à eux deux,

ils représentent plus de la moitié des lots présentés sur le ring. D'ailleurs,

Teruya Yoshida n'est autre que le vice-président de la J.R.H.A.

C'est aussi une domination totale du côté des

étalons pour Shadai Farm. Ils devraient toiser la vente à la fois par leur

présence massive, mais aussi par des records attendus. Voici la liste de

quelques-uns d'entre eux.

Deep Impact : 30 lots Harbinger : 38 lots

Zenno Rob Roy : 26 lots Manhattan Café : 28 lots

King Kamehameha : 32 lots Heart's Cry : 24 lots

Parmi les étalons non labellisés Shadai, seuls Empire Maker (Japan Bloodhorse

Association), avec 29 lots, et Stay

Gold (Big Red Farm), avec 29 lots également, sont capables de faire de

la résistance.

PACA PACA FARM,

L'OUTSIDER

Paca Paca Farm est loin d'avoir l'ampleur de

Shadai Farm, mais affiche aussi des ambitions. C'est là-bas qu'a été élevé Deep Brillante (Deep Impact), gagnant

du Derby japonais. Paca Paca Farm présente en 2013 la propre sœur, foal, de son

champion. En 2012, l'entité Paca Paca Farm avait fait parler d'elle, étant la

première à proposer dans une vente un poulain par Sea the Stars (et Starlight

Dreams, par Black Tie Affair). Ce yearling était donc un frère de Mastercraftsman (Danehill Dancer),

adjugé à plus de 300.000 €. Fondé au début des années 2000 et appartenant à

l'Irlandais Harry Sweeney, Paca Paca Farm présente cette année 17 lots. C'est

beaucoup plus que l'an dernier.

L'ÉVÈNEMENT 2013 : LES

PREMIERS PRODUITS DE WORKfORCE

L'arrivée des tout premiers foals par Workforce (King's Best) sur le ring

est l’un des évènements de cette vente. Le gagnant du Qatar Prix de l'Arc de

Triomphe 2010, produit de l'élevage Juddmonte, a été acheté par la famille

Yoshida et stationne désormais à Shadai. Treize de ses foals ont été inscrits à

la vente. Le lot 307, par exemple, a pour deuxième mère To the Victory, qui

avait donné le record d'enchères pour un foal dans une J.R.H.A. Select Sale. On

notera aussi le lot 486, une pouliche dont la mère est une sœur de King

Kamehameha. Workforce a été évidemment soutenu par Shadai.

Harbinger, quant à lui,

est représenté par ses premiers yearlings. Il a connu un bon début avec ses

foals lors de la Select Sale 2012, l'un d'entre eux étant adjugé environ un

million d'euros. Cette année, il est l'étalon le plus représenté de la vente,

avec 38 lots.

Enfin, cette J.R.H.A. Select Sale est l’occasion

de voir passer sur le ring les derniers yearlings par Chichicastenango (Smadoun), mort en janvier 2012. Huit lots sont

enregistrés.

DU CÔTÉ DES JUMENTS :

LOT 410, DEEP IMPACT & LILY Of THE VALLEY ???!

La famille Yoshida investit dans des étalons, mais

aussi dans les juments européennes gagnantes au plus haut niveau. On se

souvient des achats de Sarafina ???(Refuse to Bend),

ou encore de Danedream (Lomitas)

ou Sahpresa (Sahm). Lors de ces

J.H.R.A. Sales, des pedigrees maternels à consonance européenne vont passer sur

le ring :

Lot 410 : ce foal est issu

du croisement entre le top-étalon Deep

Impact et la championne Lily of

the Valley (Galileo), gagnante de "l'Opéra" (Gr1). C'est son

premier produit.

Lot 95 : il s'agit d'un

yearling par Deep Impact et sa mère n'est autre que La Boum (Monsun), bien connue dans l'Hexagone.

Lot 331 : des origines pas

vraiment japonaises, puisque par Cape

Cross (seul produit de l'étalon inscrit à cette vente), et de Paperchain (Dubawi). Ce foal

appartient à la famille de Grand Lodge.

Lot 301 : par Daiwa Major (Sunday Silence) et Slekis (Monsun), qui a remporté le

Prix de Diane allemand. Un foal issu d'une solide souche allemande, riche en

black type. Premier produit de sa mère.

Lot 76 : une pouliche

yearling par Deep Impact et Musical Way (Gold Away), double

gagnante de la Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3). C'est son troisième produit par

l'étalon.

Lot 14 : un yearling par Grass Wonder et une fille de Coco Passion (Groom Dancer), qui avait

remporté le Prix des Chênes (Gr3).

Lot 85 : par Elusive quality et Magic Potion (Danehill Dancer). De la

famille des champions El Gran Senor (2.000

Guinées, Irish Derby, Dewhurst Stakes) et Try my Best (Dewhurst Stakes).

Lot 185 : le seul produit

par fastnet Rock de cette vente.

La mère de ce yearling est issue du croisement entre Sadler's Wells et Gwynn (Darshaan).

Il appartient donc à la famille de Pour

Moi et Gagnoa.

Lot 68 : par Daiwa Major et une fille de Maudelauge (Elektrant). Cette dernière

est aussi la deuxième mère de Manduro.

Lot 70 : par Daiwa Major et une fille d'Out West (Gone West). Ce yearling

appartient donc à la famille de Motivator.

Lot 469 : par Gold Allure et une fille d'Anima (Ajdal), par Galileo. Ajdal est la deuxième mère de

Youmzain et Creachadoir. Sa troisième mère est

donc Cocotte (Troy), deuxième du

Prix de Psyché (Gr3).

Lot 409 : par Harbinger et Gitana (Dance in the Dark). Cette dernière est une fille de

l’italienne Marbye (Marju),

gagnante de l’ex-Prix d'Astarté (Gr1).

Lot 491 : par King Kamehameha et Playgirl (Caerleon), une descendante

de la championne Sun Princess,

gagnante des Oaks, des Yorkshire Oaks et du St Leger (Grs1).

Lot 493 : par Victoire Pisa et Dream Of Génie (Pivotal). C'est une

fille de Glia (A.P. Indy), et

donc une descendante de Coup de Génie (Mr

Prospector), gagnante du Prix Morny et du Prix de la Salamandre (Grs1).

Lot 306 : un foal par Manhattan Café et une fille d'Alexandrie (Val de l'Orne), gagnante

du Prix de Malleret (Gr2), et mère de Poliglote.

Lot 326 : Stay Gold et Spring Season (Dansili), une sœur de Midday (Oasis Dream).

Lot 368 : Manhattan Café

et Shoah (Acatenango), une sœur du

champion Shirocco (Monsun).

Lot 214 : par Stay Gold et une fille de la

championne All Along (Targowice).

Lot 529 : la vente se

conclut avec ce foal par Zenno Rob Roy et

Viyadana (Azamour). Sa deuxième

mère a donné naissance à Varenar,

gagnant de la "Forêt" (Gr1), et Visindar.