La balade de gianni

Autres informations / 11.07.2013

La balade de gianni

La course de Gianni (Kentucky Dynamite) dans le Prix Tornado (B) s’est transformée en une promenade de santé. Son partenaire, Olivier Peslier, l’a rapidement placé en tête, dirigeant les débats à faible allure. Dès le bout de la ligne d’en face, il a accéléré en progression et n’a jamais été cravaché pour, au final, l’emporter nettement. Accompagné aux bras dès le premier tournant, Burggraf (Medicean) a mis du temps à trouver son action puis est venu s’adjuger la deuxième place devant Ball Lightning (Sir Percy). Ce Prix Tornado ne laissera pas un souvenir impérissable, mais Gianni peut espérer jouer un bon rôle dans les Listeds de longue haleine. « Il n’y avait personne pour aller devant, du coup, nous avons pris la tête, a expliqué Olivier Peslier. En face, je l’ai retendu pour qu’il fasse parler la tenue et il a été au bout. Il peut monter là-dessus. Son entraîneur est habile et il va pouvoir monter de catégorie. »

LE FRERE DE WHIM

Gianni est le frère d’une bonne pouliche, Whim (Poliglote), gagnante du Prix Charles Laffitte (L) et placée de Groupes. Whim évoluait entre 1.600 et 2.000m. Mère de Gianni, Loretta Gianni (Classic Account) s’est placée de Gr3 à cinq reprises et elle avait été jugée digne de prendre le départ du Prix de Diane (Gr1) de Carling. Au haras, elle a donné neuf gagnants sur treize produits vus en piste. La tenue, Gianni la tire peut-être de son oncle Jaboune (Johann Quatz), deuxième de Gr2 sur les claies de Kempton Park. Notons que Gianni est un fils de l’étalon du Quesnay Kentucky Dynamite, qui produit aussi bien des 2ans précoces que des chevaux tardifs possèdznt de la tenue.