La hoguette se sort de conditions adverses

Autres informations / 31.07.2013

La hoguette se sort de conditions adverses

Sur l’impression laissée lors de ses débuts victorieux, on s’attendait à une démonstration de La Hoguette (Le Havre). Mais pour sa deuxième sortie, dans un Prix d’Avranches (B) qui lui paraissait acquis sur le papier, la représentante de Gérard Augustin-Normand a dû lutter pour conserver son invincibilité, face à l’expérimentée La Goutte d’Or (Soave), qui en était à son onzième sortie, la majorité ayant eu pour cadre des "réclamer". Un élément avait changé depuis ses débuts : l’état du terrain. Les fortes pluies tombées sur Deauville ont en effet rendu la piste collante, et Jean-Claude Rouget plus que sceptique... « Je n’étais pas sûr du tout de gagner, nous a-t-il raconté. Sa mère détestait ce genre de terrains. La Hoguette a gagné parce qu’elle est bonne, et ce n’est jamais facile dans ces courses de battre des chevaux plus expérimentés. Je n’ai pas de programme préétabli avec elle. Cela dépendra de sa récupération et de l’état du terrain. Elle devrait courir encore une fois ou deux cette année, mais nous allons la protéger pour son année de 3ans. »

DU 100% "AUGUSTIN-NORMAND"

La Hoguette est issue d’un croisement 100 % "Augustin- Normand". Son père, Le Havre, avait placé la casaque blanche à toque violette dans le cercle des couleurs classiques en gagnant le French Derby.

Et sa mère, Isanous (Zamindar), a été achetée par Sylvain Vidal pour 100.000 euros à la vente d’élevage Arqana de décembre 2009. Isanous a remporté le Prix Miss Satamixa (L) pour Michel Roussel. Sylvain Vidal nous a précisé à son sujet : « Elle a été saillie par Rajsaman, a un yearling par Le Havre, nommé Longray et un foal, toujours par Le Havre.