Des nouvelles des champions d’auteuil

Autres informations / 04.08.2013

Des nouvelles des champions d’auteuil

Dans moins d’un mois, l’hippodrome d’Auteuil ouvrira de nouveau ses portes. Nous avons pris des nouvelles des chevaux qui ont brillé, au printemps dernier, sur la Butte Mortemart. Certains sont partis se reposer, d’autres sont restés sous l’œil attentif de leurs entraîneurs.

LES CHEVAUX D’AGE

BEL LA VIE (H7)

Bel la Vie fait partie de ces chevaux que l’on ne présente plus. Lauréat du Gras Savoye Grand Steeple Chase de Paris, Bel la Vie est resté cet été sous l’œil attentif de son entraîneur, Guillaume Macaire.

Guillaume Macaire : « Bel La Vie est resté à l’écurie durant la trêve. Il a fait beaucoup de promenades et de trottings. Même si je n’ai pas encore regardé son programme attentivement, il est fort possible qu’il fasse une rentrée sur les haies puis qu’il courre le Prix Heros XII (Gr3) avant le Prix de la Haye Jousselin. Mais tout reste encore à définir. »

FARLOW DES MOTTES (H5)

Lauréat des Prix Clermont-Tonnerre (Gr3) et Murat (Gr2), Farlow des Mottes (Maresca Sorrento) est malheureusement tombé dans le Gras Savoye Grand Steeple Chase de Paris (Gr1) au saut du rail-ditch and fence, alors qu’il s’annonçait comme un sérieux prétendant aux accessits de l’épreuve.

François Nicolle : « Suite au Grand Steeple de Paris, Farlow est parti se reposer au Haras de l’Hôtellerie, chez Jean-Pierre Garçon. Il est revenu il y a quelque temps dans un très bel état. Il a un poil magnifique et tout va pour le mieux. Je pense qu’il ne courra pas avant la mi-septembre. Tant qu’il fera aussi chaud qu’en ce moment, on ne le verra pas. Nous allons tout d’abord le laisser se préparer tranquillement. Je ne me suis pas encore attardé sur le programme, mais il est possible qu’il reste sur les haies à l’automne, pour qu’il s’amuse un peu dans cette discipline avant de revenir sur le steeple l’année prochaine. Il n’a que cinq ans et je préférerais lui éviter les durs combats contre Bel La Vie et autres... »

SAINT DU CHENET (H7)

Vainqueur du Grand Prix d’Automne (Gr1) en novembre 2012, Saint du Chênet (Poliglote) a terminé à la quatrième place de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) en juin dernier. Adepte des terrains lourds, il tentera de remporter une nouvelle fois l’épreuve phare réservée aux hurdlers d’âge.

LORD PRESTIGE (H6)

Lauréat en haies et en steeple à Auteuil, Lord Prestige (Kapgarde) n’a évolué essentiellement que sur les haies depuis l’automne 2012. Cinquième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) derrière son compagnon de box Saint du Chênet, Lord Prestige est un cheval confirmé de la Butte Mortemart.

Marcel Rolland : « Comme Saint du Chênet, Lord Prestige est resté à l’écurie cet été. Son programme quotidien a également consisté en des promenades et du paddock. Il a repris progressivement un travail de fond. Contrairement à Saint du Chênet, Lord Prestige affectionne les terrains légers. C’est pourquoi il effectuera son retour à la compétition dès le mois de septembre. Le 18 je pense, dans le Prix de Compiègne (Gr3). Ensuite, suivant ses résultats et l’état des terrains, il n’est pas impossible qu’il reprenne la voie du steeple, où nous aurons peut-être des engagements plus faciles. »

SHANNON ROCK (H7)

Shannon Rock ne s’est s’incliné que d’une demi-longueur face à Bel La Vie dans le Gras Savoye Grand Steeple de Paris (Gr1), à la suite d’une vive lutte finale. Deuxième l’an passé de ce même Gr1 mais également troisième du Prix de la Haye Jousselin (Gr1), en novembre, Shannon Rock est un concurrent désormais largement confirmé au plus haut niveau.

Jean-Paul Gallorini : « Durant l’été, Shannon Rock est allé se reposer chez ses propriétaires-éleveurs, M. et Mme Devin. Il revenu depuis peu dans un état magnifique. Ce sont des personnes qui connaissent parfaitement les chevaux et qui savent s’en occuper d’une façon formidable, en préservant bien leurs qualités. L’objectif de Shannon Rock est, bien sûr, le Prix de la Haye Jousselin. Pour cela, je pense qu’il fera une rentrée sur les haies. Ensuite, il courra une préparatoire. Peut-être deux, au maximum, suivant son état de forme. Mais rien n’est encore défini à ce sujet. »

OZAMO (H6)

Pour sa première participation au Gras Savoye Grand Steeple Chase de Paris (Gr1), Ozamo (Alamo Bay) a pris la quatrième place. Cheval au caractère électrique, mais non dénué de qualités, Ozamo avait été monté totalement "off" durant tout le parcours. Ce n’est qu’après le saut du dernier obstacle que son jockey, Jonathan Plouganou, lui avait demandé de fournir son effort et avait pu ainsi placer une belle accélération.

Philippe Peltier : « Ozamo est resté à la maison durant tout l’été. Il a fait beaucoup de paddock et de marcheur, puis a été remonté gentiment. Il a repris les canters depuis environ trois semaines et tout va pour le mieux. Il fera sans doute sa rentrée dans le Prix de l’Orléanais, le 6 septembre, sur les haies. Ensuite, il visera le Prix de la Haye Jousselin (Gr1). »

KOTKIEGLOTE (F6)

Seule femelle au départ du Gras Savoye Grand Steeple- Chase de Paris (Gr1), Kotkieglote (Poliglote) s’est classée cinquième, en se montrant très courageuse dans la phase finale. C’est ensuite par une neuvième place dans le Prix des Drags (Gr2) qu’elle a conclu sa première partie de saison.

Jean-Paul Gallorini : « Kotkieglote est partie une quinzaine de jours durant l’été chez son éleveur-propriétaire, le Comte de Montesson. Elle est revenue en grande forme. Elle devrait suivre le même programme que Shannon Rock, même si elle est un ton en dessous au niveau de sa classe. Malgré tout, c’est une bonne jument régulière, que je préfère voir évoluer dans ces lots où les places sont plus belles à prendre. »

LES 4ANS

VLADIMIR EX VLADIMIR HALL (H4)

Vladimir (Saint des Saints) est LE cheval que tout le monde attend de revoir en piste. Invaincu sur les haies d’Auteuil, il a fait sensation à chacune de ses sorties à l’automne dernier. Malheureusement, au retour de ses vacances d’hiver, les analyses de sang du poulain n’étaient pas satisfaisantes et son entraîneur, Philippe Peltier, a préféré ne pas bousculer les choses en faisant l’impasse sur le printemps. Philippe Peltier : « Au retour de ses vacances d’hiver, Vladimir ne me plaisait pas. Ses prises de sang n’étaient pas très bonnes et je ne le trouvais pas assez en forme. Vu sa qualité, je n’ai pas voulu aller trop vite et j’ai préféré prendre mon temps pour tout remettre en ordre. Le cheval est au travail depuis un moment maintenant et ne devrait pas tarder à être prêt à faire sa rentrée. A priori, il effectuera d’abord son retour en plat, samedi prochain, sur l’hippodrome de Moulin, dans le Prix Turnbull (E), réservé aux AQPS de 4ans. Ensuite, il se dirigera vers le Prix Melanos (L), le 6 septembre, à Auteuil. »

VALBAN (H4)

Avant sa septième place en dernier lieu dans le Prix La Périchole (Gr3), qui s’est couru le 20 juin, Valban XX (Poliglote) était invaincu toutes disciplines confondues. Ce n’est pas moins de sept victoires consécutives qu’il avait enregistrées. Le 20 juin, Valban ne s’est pas sorti du terrain épouvantable d’Auteuil qui avait absorbé, les jours précédents, des pluies diluviennes.

Philippe Peltier : « Suite au Prix La Périchole, Valban est parti au pré. Il est sorti un peu affaibli de cette course et son état de forme ne me convenait pas. C’est pourquoi nous avons décidé de l’oublier quelque temps. Il est toujours en vacances et il en profite bien. Nous le reverrons au printemps prochain, voire même cet hiver, à Pau. »

LE GRAND LUCE (H4)

Troisième des Prix Questarabad (Gr3) et Alain du Breil (Gr1) au printemps, Le Grand Lucé (Dream Well) fait partie des meilleurs hurdlers de sa génération. À l’automne, il continuera de suivre le parcours classique réservé aux 4 ans. Jean-Paul Gallorini : « Comme la majorité des chevaux de mon entraînement appartenant à l’Écurie Zingaro, Le Grand Lucé est resté à l’écurie cet été. Nous allons continuer sur les haies avec lui et le Gr1 automnal sera son objectif. »

VOILADENUO (M4)

Voiladenuo (Network) a été la révélation du printemps 2013. Après avoir offert son premier Gr3 à son entraîneur, Guy Denuault, dans le Prix de Pépinvast, il a terminé sa première partie de saison par une quatrième place dans le Prix Amadou (Gr2), sur les haies.

Guy Denuault : « Après sa quatrième place dans le Prix Amadou, Voiladenuo est resté à la maison, mais nous l’avons laissé au pré avec un autre cheval de mon entraînement. Il a repris le travail progressivement il y a environ un mois. Il fera sa rentrée au mois de septembre, mais je ne sais pas encore dans quelle course. Suivant le programme, il n’est pas impossible qu’il fasse une simple rentrée sur le steeple. »