King rubi de bout en bout

Autres informations / 01.08.2013

King rubi de bout en bout

Ce qu'a réalisé King Rubi (Green Tune) dans ce Prix du Naissaim (G) n'est pas chose aisée. Pour ses premiers pas en compétition, le poulain s'est imposé de bout en bout, tout en se montrant assez vert. Le pensionnaire de Matthieu Palussière a imprimé un train régulier à l'épreuve et il a su se relancer dans la ligne droite finale, résistant sûrement au bon retour de Bantu (Zambezi Sun). Il y a eu deux poulains et les autres dans cette épreuve, leurs adversaires finissant bien plus loin, à plus de quatre longueurs du deuxième. King Rubi devrait certainement beaucoup apprendre sur cette sortie. Il s'est imposé en poulain encore un peu "bébé", tentant d'échapper à la main de son jockey et changeant de jambes. Mais il l’a fait aussi en poulain ayant probablement un bon avenir devant lui. Cette victoire confirme la forme de Matthieu Palussière avec ses 2ans. Antoine Hamelin, son jockey, a déclaré après la course : « Je pense que ce n'était pas un mauvais lot : tous les poulains étaient beaux avant la course. C'est un poulain prometteur. Il a pas mal penché durant le parcours. Ce sera encore mieux quand il ira droit. »

LE FRERE DE MORE THAN SOTKA

King Rubi est le frère de More than Sotka (Dutch Art), une pouliche qui a débuté pour l'entraînement de Francis Graffard, pour lequel elle a notamment remporté le Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) à Vichy. More than Sotka a couru cet hiver à Meydan, puis s'est classée quatrième de Gr3 au Curragh pour l'entraînement de David Marmane. Elle a rejoint depuis les boxes de Matthieu Palussière et après quatre mois d'absence, elle s'est classée quatrième de Listed. La deuxième mère de King Rubi, Party Doll (Be my Guest) s'était imposée à deux reprises au niveau Listed à 2ans. Au haras, elle a notamment donné le rapide Titus Livius (Machiavellian), gagnant du Critérium des 2ans et du Prix du Gros-Chêne (Grs2).