La bonne surprise rosa linda

Autres informations / 06.08.2013

La bonne surprise rosa linda

Deuxième pour ses débuts sur cette piste, non loin de Transparence (New Approach), Rosa Linda (Teofilo) a cette fois ouvert la marque. Cette très grande pouliche a fait parler son action en s’imposant de bout en bout, n’étant jamais vraiment menacée par Kicky Blue (Dashing Blade), pourtant plus expérimentée qu’elle. Mikel Delzangles, l’entraîneur de la lauréate qui défend les couleurs d’Alain-Louis Dreyfus, nous a raconté : « Je suis agréablement surpris par ce succès auquel je ne m’attendais pas vraiment. Cette pouliche très tardive a bien progressé sur ses débuts. Elle est très facile, et elle va tout le temps. »

UNE BONNE SOUCHE AMERICAINE

La pouliche avait été achetée aux ventes d'Arqana en août 2011, par Hubert Guy. Les origines américaines, côté maternel, avaient dû séduire le courtier. Punta Rosa (War Chant), qui a fini sa carrière aux États-Unis, est en effet une sœur de West by West (Gone West), gagnant du Nassau County Handicap (Gr1), et de Kokadrie (Coronado’s Quest), la mère de Kodiac Kowboy, excellent sprinter, lauréat du Carter Handicap, des Vosburgh Stakes, du Cigar Mile Handicap et troisième d’un Breeders’ Cup Juvenile (Grs1). Punta Rosa a déjà produit Urjooha (Iffraaj), troisième du Prix Delahante (L). La pouliche a une sœur par Elusive City qui sera présentée lors de la vente V2 d'Arqana.