Sinnamary, comme un signe

Autres informations / 16.10.2013

Sinnamary, comme un signe

Les débuts de Sinnamary?(Galileo) étaient attendus avec impatience. Parce que cette pouliche a été achetée 1.100.000 euros lors des ventes d’août 2012. Mais aussi parce que la fille de Galileo est issue de Prudenzia (Dansili), qui a déjà donné Chicquita (Montjeu), gagnante des Irish Oaks et deuxième du Prix de Diane-Longines (Grs1) de Trêve (Motivator).

Et la pouliche portant les couleurs de la marquise de Moratalla et entraînée par Mikel Delzangles n’a pas déçu pour ses débuts. Partie tout à l’extérieur avec le numéro 11 dans les stalles, elle a dû faire les extérieurs. Dans le tournant final, elle a viré en quatrième épaisseur, puis a refait tout le peloton sur une accélération, alors qu’il n’y a pas eu de train pendant la course. Son jockey l’a de plus préservée dans la ligne droite. Chicquita, dont la qualité est connue, avait débuté troisième de ce Prix de la Chapelle en 2012. Sa petite sœur Sinnamary fait donc mieux qu’elle pour ses débuts, et elle fait aussi bien que sa mère, Prudenzia (Dansili), qui avait signé des débuts victorieux dans ce Prix de la Chapelle ! Sinnamary s’impose avec style, comme une future très bonne pouliche, et nous lui attribuons logiquement une JDG Rising Star.

RENDEZ-VOUS A 3ANS !

Sinnamary l’a emporté très plaisamment pour ses débuts et, étant donné ses origines, nous sommes tentés de nous enthousiasmer quant à la suite de sa carrière. « Elle gagne bien. Elle a montré un beau changement de vitesse. La course n’a pas été vite, et les pouliches sont restées groupées. Le terrain souple lui a aussi permis de revenir », a analysé Mikel Delzangles. La pouliche sera revue à 3ans, et nous donne certainement rendez-vous pour les grandes épreuves du printemps. Même s’il y a encore du chemin devant elle, comme l’a expliqué l’entraîneur. « C’est fini pour elle cette année. Elle signe de très bons débuts, donc c’est positif. Il faut maintenant voir comment elle va passer l’hiver. En fonction de cela, elle devrait viser les belles épreuves du printemps. » Sinnamary fait mieux que sa sœur, Chicquita, pour ses débuts, dans la même épreuve. Cette remarque amuse Mikel Delzangles : « Oui, elle gagne. C’est une bonne pouliche, mais il faudra juger de son évolution à 3ans. »

La victoire de Sinnamary est encourageante, mais c’est aussi la manière dont elle gagne qui est rassurante. En effet, sa grande sœur, Chicquita, qui va passer en vente à Goffs, a montré sa grande qualité, et le fait qu'elle est certainement sa pire ennemie. Mais autant Chicquita s’est montrée compliquée, penchant fortement durant ses courses jusqu’à se jeter dans les fusains, autant Sinnamary a l’air calme et professionnelle. « C’est une pouliche facile », a confirmé Mikel Delzangles. Cela est donc un point positif par rapport à son excellente aînée.

PRUDENZIA, STAR AU HARAS

Sinnamary est le deuxième produit de Prudenzia. Le premier est Chicquita (Montjeu), qui avait été adjugée 600.000 euros, yearling, lors de la vente d'Arqana en août 2011. Chicquita s’est classée deuxième du Prix de Diane-Longines avant de remporter les Irish Oaks (Grs1). Elle a fait l’impasse sur l’automne en vue de son passage en vente en novembre, à Goffs, dans le cadre de la dispersion des effectifs de Paul Makin. Sinnamary (Galileo) a, elle, été adjugée 1.100.000 euros à l’agence FIPS lors de la vente d'Arqana en août 2012. Troisième produit de Prudenzia, une pouliche par Galileo a été vendue un million d’euros à Coolmore lors de la vente d'Arqana en août 2013. Prudenzia a actuellement un foal, son premier mâle, par Invincible Spirit. Prudenzia a remporté le Prix de la Seine (L) pour l’entraînement de Pascal Bary. Elle est une sœur de Pacifique (Montjeu), gagnante du Prix de Lutèce (Gr3) et du Prix Madame Jean Couturié (L). La troisième mère de Sinnamary, Puce, a notamment donné au haras Pongee (Barathea), gagnante des Lancashire Oaks (Gr2) et deuxième des Yorkshire Oaks (Gr1). Il s’agit par ailleurs là de la famille d’Alexandrova (Sadler’s Wells), gagnante des Oaks d’Epsom, des Irish Oaks et des Yorkshire Oaks (Grs1), et de Magical Romance (Barathea), qui a remporté les Cheveley Park Stakes (Gr1).

LES DEUX MAIDENS POUR LES "MONCEAUX"

Les deux maidens pour 2ans de ce mercredi, les réputés Prix de Belleville et de la Chapelle, ont tous deux été remportés par des élèves du haras des Monceaux, appartenant à Lucien Urano. « C’est vraiment super ! », a déclaré Henri Bozo, directeur du haras. « Free Port Lux et Sinnamary gagnent tous les deux très bien. La pouliche est incroyable. Prudenzia est vraiment une poulinière exceptionnelle. Elle a actuellement un beau poulain par Invincible Spirit. Elle est vide cette année et sera présentée à Galileo l’année prochaine. Quant à Royal Highness, la mère de Free Port Lux, elle a actuellement une magnifique pouliche par Galileo et elle est encore pleine de ce même étalon. » Les élèves de l’écurie des Monceaux signent une magnifique année dans les ventes, mais ils confirment ensuite en piste. « Nous avons un gagnant de Gr1 en Russie [un fils de Naissance Royale, ndlr]. Et nous avons vraiment de très bons 2ans cette année, avec Charm Spirit (Invincible Spirit) [troisième du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), ndlr], et aussi avec Ectot (Hurricane Run) [gagnant du Prix des Chênes (Gr3), ndlr] qui tentera de remporter son Gr1 en fin de saison. Nous allons passer un bon hiver ! C’est vraiment génial ! »