Sahabba, signé watrigant

Autres informations / 01.11.2013

Sahabba, signé watrigant

Éblouissante pour ses débuts victorieux à Mont-de-Marsan, Sahabba FR (Nizam) passait cette fois un vrai test. Encore cinquième à la sortie du tournant final, elle est venue se porter à la hauteur de Syrianah FR (Dormane) luttant un court instant avant de prendre l’ascendant. Mayasa USA (Majd Al Arab), elle, a bien fini mais trop tardivement pour prendre la troisième place.

Damien de Watrigant, l’entraîneur lauréat, était heureux de l’emporter pour la casaque de son père avec une pouliche qu’il estime énormément : « Nous avons fait les choses patiemment avec elle. Elle est restée longtemps chez Yann Creff à Mont-de-Marsan, au préentraînement. Il a remarquablement bien travaillé avec elle et nous l’a livrée clé en main à la maison. Je suis ravi pour mon papa. C’est une pouliche calme et c’était la plus belle du rond. Aujourd’hui, il y avait les meilleures pouliches sur la distance et je suis content, car elle descend d’une famille meilleure sur 2.000m et si elle arrive déjà à gagner sur 1.600m, c’est qu’elle fera partie des meilleures pouliches l’an prochain. » Ému, il ajoutait : « Sahabba fait partie de la dernière génération qui a vu ma maman. »

Jean-Baptiste Hamel, le jockey, soulignait quant à lui : « Sahabaa m’avait déjà fait plaisir en débutant. Nous attendions la confirmation aujourd’hui en affrontant deux bonnes pouliches qui sont deuxième et troisième et elle a montré qu’elle avait la classe des plus grandes. Elle a pris en maturité et elle le fait dans un bon style contre des adversaires plus aguerris. Je n’ai pas peur de dire que c’est peut-être la meilleure pouliche arabe que j’aie montée de ma vie. Elle est vraiment impressionnante quand elle change de vitesse. » Fille de la bonne Djesabelle FR (Dormane) – élevée et entraînée par le père, Jean-Marc de Watrigant –, qui est une sœur utérine de Djebbel FR (Djelfor), elle descend de l’illustre famille de Manganate FR (Saint Laurent). Un pur produit de la famille de Watrigant.