Défaire le sabordage du programme classique

Autres informations / 11.02.2014

Défaire le sabordage du programme classique

« J'ai lu sans surprise que l’European Pattern Race Committee avait rétrogradé le Prix Noailles de Gr2 à Gr3. Selon moi, ce n'est que le début de la chute des courses de Groupe françaises dans les ratings. À terme, le Prix Noailles ne sera pas le seul visé. Sa rétrogradation n'est que le début d'un processus : nous avons été avertis que d'autres courses sont sur la sellette.

Les autres anciennes "poules de produit" finiront par y passer l'une après l'autre, peut-être pour finir Listeds. Et je crains que, d'ici une dizaine d'années, le "Jockey Club" et les Poules d'Essai ne passent Gr2.

Il me paraît manifeste qu'il aurait suffi de défaire le sabordage du programme classique opéré à dessein lors de sa soi-disant "réforme" pour arrêter ce processus.

D'après tous les sondages, il existe d'ailleurs un consensus à ce sujet, mais qui tarde à se traduire en action. En politique nationale, nous payons à terme et nous continuerons à payer au prix fort et crescendo les deux mandats de François Mitterrand, et la comparaison avec le microcosme politique qui est le nôtre devient claire. »

David Powell, éleveur

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.