Et de trois pour my stone

Autres informations / 16.02.2014

Et de trois pour my stone

Double tenant du titre de ce Prix des Remparts (D), My Stone (Vatori) a inscrit pour la troisième fois son nom au palmarès de cette épreuve. Le pensionnaire de Corine Barande-Barbe n’a pas vraiment souffert pour s’imposer. Frédéric Spanu a temporisé avant de prendre l’avantage dans la ligne droite, mais une fois qu’il a eu pris la mesure de Xotic (Holy Roman Emperor), il s’est détaché facilement, s’imposant avec une confortable avance. Derrière lui, Xotic a contenu l’attaque d’attention Baileys (Dubai Destination), avant d’être rétrogradé après réclamation et enquête, pour avoir contrarié Ship Rock (Whipper) dans sa progression. My Stone n’est jamais meilleur que sur ce parcours des 1.500m gazon. Il n’y a été battu qu’une fois, lors de son avant-dernière sortie, dans un Quinté, alors qu’il portait 63 kilos sur le dos... En dix sorties sur ce parcours, il s’y est imposé dix fois.

LA FAMILLE DE DIAMOND BOY

My Stone appartient à une bonne famille. Sa deuxième mère, Blue Stone (Esprit du Nord), a produit Diamond Boy (Mansonnien), lauréat de Listed pour l’entraînement de François Doumen, ainsi que Golden Silver (Mansonnien) et Or ou Argent (Mansonnien), deux gagnants de Gr1 en obstacle. La famille de My Stone est la même que celle de Torrestrella (Orpen), lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) par sa troisième mère, Blue River.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.