“cirrus” en vue à epsom

Autres informations / 04.06.2014

“cirrus” en vue à epsom

Cirrus des aigles (Even Top) a eu une carrière longue et remplie de succès, de la France à l’Asie, en passant par l’Angleterre. Pourtant, le pensionnaire de Corine Barande Barbe fera une découverte lors de sa prochaine sortie, dans le Coronation Cup (Gr1) : celle de l’hippodrome d’Epsom. "Fighting Cirrus" tentera de succéder au regretté St Nicholas Abbey (Montjeu), qu’il avait battu à Dubaï dans le Sheema Classic. "St Nich" avait établi un record en remportant les trois dernières éditions de ce Gr1. L’épreuve sera d’ailleurs courue en sa mémoire. Corine Barande Barbe nous a donné les dernières nouvelles de Cirrus des Aigles.

EPSOM, UNE NOUVELLE EXPERIENCE

L’hippodrome d’Epsom dispose d'un tracé particulier et exigeant, qui nécessite des chevaux possédant un bon équilibre. Cirrus des Aigles est capable de briller sur 1.850m, comme dans le Prix d’Ispahan, jusqu’à 2.500m, comme en témoigne par exemple sa victoire par dix longueurs dans le Grand Prix de Deauville (Gr2) en 2011. Andrew Cooper, Directeur de l’hippodrome d’Epsom, a indiqué lundi matin que le terrain était bon – bon souple par endroit. Cependant, des précipitations sont annoncées mercredi et la piste devrait s’assouplir. Les conditions s’annoncent donc parfaites pour le protégé de Corine Barande Barbe.

« Cirrus des Aigles va très bien, nous a-t-elle confirmé. Nous sommes actuellement en cours d’organisation de son voyage. Il est très bien revenu du Prix d’Ispahan, et il faisait les bras à sa cavalière ce mardi matin. » L’entraîneur n’est pas inquiète quant à la découverte de l’hippodrome d’Epsom. « Courir pour la première fois à Epsom lui fera une nouvelle expérience. Et il aime bien découvrir de nouveaux endroits. De plus, Christophe Soumillon m’a dit que "Cirrus" devrait normalement apprécier le tracé d’Epsom. La piste sera en principe assouplie, c’est parfait pour lui. »

AUCUN DOUTE SUR LE TRACE

« Je ne pense pas que l’hippodrome d’Epsom posera problème. C’est un tracé vallonné, mais qui ne demande pas spécialement de tenue. François Mathet, par exemple, avait préféré envoyer Blushing Groom à Epsom après sa victoire dans la "Poule", pensant que c’était moins dur que Chantilly et sa montée. Le cheval était un vrai miler, et il a conclu troisième du Derby », a expliqué Corine Barande Barbe. L’entraîneur ne doute pas de la capacité de Cirrus des Aigles à s’adapter à Epsom : « De toute façon, nous savons que la tenue n’est pas un problème pour lui. Cette année, il s’est imposé sur 2.100m dans le Prix Ganay, et auparavant il a très bien couru sur les 2.400m du Dubai Sheema Classic. Nous avons ensuite couru le Prix d’Ispahan sur 1.850m, car le terrain était assez souple, et le lot n’était pas exceptionnel. Cirrus des Aigles a fait galoper Sarafina sur les 2.400m du Grand Prix de Saint-Cloud, et il s’est imposé sur 2.500m. C’est un nouveau défi, de voir comment il va s’adapter à Epsom. »

TIMING PARFAIT POUR LE GRAND PRIX DE SAINT-CLOUD, IMPASSE SUR ROYAL ASCOT

Le programme de fin de deuxième semestre de Cirrus des Aigles est déjà presque défini. La revanche tant attendue entre trêve (Motivator) et Cirrus des Aigles, dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1), n’aura pas lieu. « Le Coronation Cup propose un timing parfait en vue du Grand Prix de Saint-Cloud. Par contre, nous n’irons pas à Royal Ascot préalablement, cela arrive beaucoup trop vite. Ensuite, l’idée est de retourner à Ascot pour disputer les King George VI and Queen Eizabeth Stakes, si le terrain est à sa convenance. L’an dernier, il avait été annoncé souple, mais il était bon : l’herbe dans les parties non-arrosées de l’hippodrome était même jaune ! »

ENCORE DIX DANS LE CORONATION CUP

Après les premiers forfaits du Coronation Cup, ils sont encore dix en lice. Cirrus des aigles pourrait affronter deux chevaux ayant montré leur aptitude à Epsom en 2013 : Ruler of the World (Galileo), vainqueur du Derby mais n’ayant pas réussi à s’imposer depuis, et Talent (New Approach), qui avait impressionné dans les Oaks (Gr1), avait bien couru dans le St. Leger (Gr1), mais qui effectuerait ici une rentrée. La France pourrait aussi être présente avec le gagnant du Juddmonte Grand Prix de Paris 2013 (Gr1), Flintshire (Dansili). Il n’a pas couru depuis le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, et une piste assouplie ne l’avantagerait pas. La délicate mais douée Ambivalent (Authorized) sera au départ. Battalion (Authorized), Empoli (Halling), Ernest Hemingway (Galileo), Joshua Tree (Montjeu) et Beacon Lady (Haafhd) sont encore engagés.

CHRISTOPHE SOUMILLON, D’EPSOM À CHANTILLY

Pierre-Alain Chereau, l’agent de Christophe Soumillon, nous a confié que le jockey serait bien en selle sur Cirrus des Aigles dans le Coronation Cup. La course est prévue à 15 h 40 heure française. Après la course, Christophe Soumillon devrait rejoindre l’hippodrome de Chantilly en hélicoptère, afin de pouvoir se mettre en selle sur Kiram (Elusive City) dans le Prix de Guiche (Gr3), lors de la réunion disputée en semi-nocturne.

Une configuration qui n’est pas sans rappeler ce qu’il s’est passé lors du samedi des 2.000 Guinées (Gr1) 2014, où Christophe Soumillon était en selle à Newmarket sur Noozhoh Canarias (Caradak), avait ensuite récupéré un jet avec Olivier Peslier, puis pris une moto taxi depuis Le Bourget pour pouvoir monter Prince Gibraltar (Rock of Gibraltar) dans le Prix Greffulhe (Gr2).