Geluroni, en pensant a l’automne

Autres informations / 21.06.2014

Geluroni, en pensant a l’automne

Au départ de ce Prix La Périchole (Gr3), Geluroni (Antarctique) se présente invaincu en trois sorties à Auteuil. Le poulain avait impressionné dans le Prix James Hennessy (L), alors qu’il débutait sur les gros obstacles. Impression confirmée près d’un mois plus tard, où il a de nouveau survolé les débats. Guillaume Macaire n’a pas caché que ce Groupe était son objectif du premier semestre, avant de viser l’élite à l’automne.

S’il se montre aussi professionnel que lors de ses deux sorties précédentes, Geluroni doit rester invaincu en steeple, et prendre la succession d’un certain Storm of Saintly (Saint des Saints)... L’entraîneur royannais, qui a remporté les trois dernières éditions de cette course, sellera aussi Bébé Star (Poliglote), qui a chuté dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). C’est donc une session de rattrapage pour le lauréat du Prix Congress (Gr3) 2013. Bébé Star n’est pas des plus réguliers, mais il compte tout de même cette année une deuxième place dans le Prix Jean Stern (Gr2).

ALABAMA LE DUN, LA NOUVELLE VAGUE

Avec un seul parcours sur les gros obstacles à son actif, Alabama le Dun (Network) n’a pas le même métier, mais il n’a pas fait de détail pour ses débuts dans la spécialité. Il va découvrir un parcours plus sélectif, ce qui peut changer la donne. Après avoir couru "à réclamer" cet hiver à Pau, Epala (Epalo) s’est révélée à Auteuil. Elle vient de s’imposer nettement dans le Prix Lindor, et même si elle monte de catégorie, elle peut encore repousser ses limites. Rasique (Enrique) et News Reel (Vespone) peuvent profiter de leur expérience pour se placer à ce niveau.