Deux critères pour comparer la valeur d'un échantillon d'étalons européens

Autres informations / 17.07.2014

Deux critères pour comparer la valeur d'un échantillon d'étalons européens

par Hubert de Rochambeau

« Les ventes de yearlings débutent dans quelques jours. C'est donc le moment de faire le point sur le classement des meilleurs étalons européens confirmés.

L'utilisation d'une liste des étalons classés sur le gain de leurs produits en 2014 présente de nombreux inconvénients : cette statistique dépend beaucoup du nombre de foals ; par ailleurs, elle n'intègre qu'une seule saison de courses. Je propose ici un indice construit à partir de l'Average Earning Index (I Aei).

On peut discuter l'utilisation de cette source d'information ; elle a l'avantage d'être disponible facilement pour un grand nombre d'étalons. J'ai détaillé dans l'ouvrage Amélioration

génétique des équidés, édité par les Haras nationaux, la manière de calculer cet indice. Retenons simplement que ces indices sont exprimés en livre anglaise (soit environ un demi-kilogramme) ; la moyenne est égale à 65 et l'écart type est de 25.

Le tableau ci dessous concerne 19 étalons. J'ai ajouté l'année de première production, le nombre de foals et le pourcentage de gagnants de courses principales (% Stakes winnes).

Pour être concret, comparons deux étalons pour I Aei : Cape Cross a une valeur de 87 et Dalakhani de 89. Daakhani est supérieur de 4 livres à Cape Cross ; en moyenne, les descendants de Dalakhani, qui ont reçu la moitié de leurs gènes de leur père, seront supérieurs de 2 livres à ceux de Cape Cross.

Prenons maintenant un peu de recul pour étudier le classement. Galileo est largement en tête depuis les disparitions de Montjeu et de Monsun. Nous trouvons ensuite une belle série d'étalons confirmés avec High Chaparral, Dubawi, Dansili, pivotal et oasis Dream. Plusieurs jeunes étalons ont intégré ce classement : New approach, Teofilo, Dark Angel et Kendargent.

Il faudrait sans doute ajouter les deux étalons australiens qui font la monte en Europe depuis plusieurs années – Fastnet rock et Redoute’s choice – mais nous attendons pour cela qu'ils confirment leur valeur avec les résultats leurs premiers 3ans nés en Europe.

On attend avec impatience la fin de l'année pour voir où les meilleurs de la génération 2011 – Sea the stars, Le Havre et Mastercraftsman – se placeront dans cette liste. »