Cabral dans son sport

Autres informations / 27.08.2014

Cabral dans son sport

Cabral (Henrythenavigator) a de nouveau montré son aptitude aux surfaces fibrées en dominant nettement le Prix de Louviers-en-Auge (B). Dans une course rythmée, Julien Augé a placé son partenaire en cinquième position. Dans la ligne droite, Cabral a fondu sur Absalon (Giant’s Causeway) et Jally (Tamayuz), ne leur laissant aucune chance dans la phase finale. Cabral avait déjà passé le poteau en tête, c’était sur la "fibrée" cantilienne, où il avait laissé une belle impression. Christophe Ferland, qui entraîne ce poulain défendant la casaque du Meridian Racing Club, a commenté : « C’est un vrai cheval de P.S.F., comme ses origines l’y prédisposent. Cela complique sérieusement son programme, car la prochaine Listed sur cette surface en France n’arrive qu’en décembre... Il y a plein d’options, et pourquoi pas un voyage aux États-Unis ? Il faut que nous en discutions avec ses propriétaires, pour lesquels je suis très content de travailler. » Cabral avait été le premier partant et le premier gagnant du Meridian Racing Club, écurie de groupe fondée par Ghislain Bozo (Meridian International), Nicolas de Chambure et Frank Walter. Les hommes l’avaient acheté à son éleveur, Florent Couturier, après ses deux premières sorties. Ce racing club, qui regroupe pour le moment une quinzaine d’actionnaires, compte déjà trois victoires et sept places pour onze partants, grâce également à Bocaiuva (Teofilo), placée chez Fabrice Chappet. Autumn Fury (Nayef), un 2ans qui défend également les couleurs du club, débutera lundi à Longchamp, sous l’entraînement d’Alessandro Botti.

UNE BONNE FAMILLE DE SPRINTERS

Cabral a été élevé par Florent et Cécila Couturier, aux États- Unis. Sa mère, Gamely Girl (Arch), a gagné une course au Canada et a déjà produit une gagnante de Stakes aux États- Unis, Jubliant Girl (Henrythenavigator). Gamely Girl est une sœur de Stern opinion (Mizzen Mast), gagnant des Prix du Cercle et Yacowlef (Ls), et de Dr Arbatach (Smart Strike), meilleur sprinter de Porto Rico. La troisième mère du poulain, Hail Atlantis (Seatle Slew), a gagné les Santa Anita Oaks (Gr1).