Deauville paré du bleu de shadwell

Autres informations / 19.08.2014

Deauville paré du bleu de shadwell

Richard Lancaster, directeur de Shadwell Stud, était présent à Deauville pour la traditionnelle réunion du Prix de la Nonette, sponsorisée par le haras du cheikh Hamdan Al Maktoum. Nous l’avons rencontré à cette occasion : « Nous avons ces deux étalons, Muhtathir et Naaqoos, qui sont stationnés au haras du Mézeray. Et ils ont été tellement bien accueillis par les éleveurs français ! Beaucoup de clients français sont également venus utiliser nos étalons en Angleterre. Peut-être pas actuellement, car nous traversons une petite période de creux, même si Nayef est soutenu, mais à l’époque de Green Desert, Nashwan... Durant de nombreuses années, nous avons eu beaucoup de soutien de la part des Français, et cette journée est une manière de leur rendre un peu de ce qu’ils nous ont donné, et de montrer notre gratitude aux éleveurs français pour tout le soutien qu’ils nous ont apporté. »

LE "MINERVE" PUIS LA "NONETTE"

Shadwell sponsorise le Prix de la Nonette depuis 2011, mais était déjà présent auparavant sur la cote normande. « Avant la "Nonette", nous sponsorisions la journée du Prix Minerve, qui se disputait avant les ventes. Mais étant donné que les dates des ventes ont été modifiées, nous avons trouvé plus simple de changer également, et il était plus facile pour nous de sponsoriser le Prix de la Nonette. De plus, il s’agit là d’une très bonne course, qui a eu de bons partants. Et aujourd’hui nous avons pu voir un challenger pour la course ultime. » Justement, Shadwell pourrait avoir une élève au départ du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Il s’agit de Taghrooda (Sea the Stars), actuellement favorite de l’épreuve après ses impressionnantes victoires dans les Oaks d’Epsom et les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Grs1). « Elle pourrait venir. Cela pourrait être la seule chance pour Avenir Certain et Taghrooda d’être face à face. Toutefois, rien n'a encore été décidé. »

LA GRANDE ANNEE DE SHADWELL

Avec Taghrooda, ainsi que le gagnant des Coral Eclipse (Gr1), Mukhadram (Shamardal), Shadwell est de retour au premier plan sur les hippodromes en 2014, ainsi que la casaque du cheikh Hamdan Al Maktoum. « Nous avons eu quelques années calmes, mais c’est ainsi dans le sport : parfois, vous passez votre tour. Soudainement, cette année,

tout s’est bien passé pour nous et pour le cheikh Hamdan Al Maktoum. Nous avons eu une période de creux, et nous voilà avec Taghrooda et Mukhadram, ainsi que quelques 2ans prometteurs. Et nous sommes tous ravis pour le cheikh Hamdam, parce qu’il a mis tant d’énergie dans les courses, il est tellement enthousiaste, et le voilà récompensé par cette année formidable. C’est tellement merveilleux. »

L’EUROPE AVANT LES ETATS-UNIS

Shadwell est un haras international, avec des bases européennes et américaines. Ceci dit, Shadwell tend à se développer de plus en plus vers l’Europe. « Environ la moitié de nos poulinières sont en Angleterre et en Irlande, l’autre moitié en Amérique. De fait, nous en avons davantage en Europe, parce que le nombre d’étalons de qualité a augmenté. Nous nous reposons beaucoup plus sur les étalons européens. Lorsque les étalons étaient très renommés aux ÉtatsUnis, nous allions là-bas, nous achetions aux ventes, nous amenions des poulinières. Mais le système américain, que ce soit à cause de la médication ou du profil des hippodromes, fait que nous y allons moins. Nous n’utilisons pas Coolmore, mais Darley en Irlande et Juddmonte en Angleterre, par exemple, ont des étalons de qualité, et nous ne sommes désormais plus aussi dépendants de l’import de jeune chevaux américains. »