Dornoch sur le chemin du renouveau

Autres informations / 12.08.2014

Dornoch sur le chemin du renouveau

Obligé de repartir de zéro après avoir été victime de soucis de santé, Dornoch (Mizzen Mast) redevient peu à peu le bon cheval qu’il était à 2ans. Il l’a prouvé en s’imposant courageusement dans le Prix Kenmare (D). Pointé dans le sillage de l’animatrice, Kilava (Invincible Spirit), Dornoch ne semblait pas devoir lutter pour la victoire à l’entrée de la ligne droite. Mais à cent cinquante mètres du but, il a été capable de remettre un bon coup de reins pour venir prendre le meilleur à Kilava et la favorite, Waikika (Whipper). Pourtant, Dornoch a dû composer avec le terrain lourd, qui n’est pas un avantage pour lui, en tant que fils de Mizzen Mast. Son mentor, David Smaga, nous a dit : « C’est un super cheval, c’était un champion. Mais il a eu un gros problème, de l’herpès dans l’œil, ce qui a nécessité une intervention chirurgicale. Cela a été très long mais ses moyens reviennent petit à petit et nous allons voir jusqu’où il peut aller. À l’entrée du tournant, il n’allait pas comme un gagnant, mais il a su repartir. Il réapprend tout. »

UN FILS DE GAINFUL

Mère de Dornoch, Gainful (Gone West) a pris trois places de Listed-races et s’est classée quatrième du Prix Vanteaux (Gr3). Elle était déjà entraînée par David Smaga. Dornoch est le neveu de Fully Funded (Aptitude), multiple placé de courses principales sur de longues distances. Shirley Valentine (Shirley Heights), troisième mère de Dornoch, a donné notamment Multiplex, vainqueur du Prix La Rochette (Gr3).