Baltic comtesse, de dernière à première

Autres informations / 25.09.2014

Baltic comtesse, de dernière à première

Baltic Comtesse?(Lope de Vega) a réalisé quelque chose de peu commun dans le Prix Idalie (F). Avec le 17 sur 17 dans les boîtes, la pensionnaire d’André Fabre s’est vite retrouvée piégée en épaisseur. Encore parmi les dernières dans la ligne droite, Baltic Comtesse était loin des premières. Il n’est jamais facile de revenir de l’arrière-garde sur ce parcours de Maisons-Laffitte. Et pourtant la pouliche a réussi à remonter tout le peloton, en pleine piste, pour s’imposer d’une longueur. Baltic Comtesse s’est imposée dans le style d’une future pouliche de Groupe, et nous lui décernons une?JDG Rising Star .

IMPRESSIONNANTE !

« Elle m’a impressionné aujourd’hui », s’est exclamé Crispin de Moubray, manager du Gestüt Ammerland. Baltic Comtesse partait avec un gros handicap, tout à l’extérieur. Mais en pouliche de classe, elle a su surmonter cela pour remporter cette épreuve avec la manière. « Elle a été obligée de faire tous les extérieurs, elle a subi toute la course », a commenté Crispin de Moubray. Le lot de ce Prix Idalie était bon, avec notamment les présences de Strelkita (Dr Fong), cinquième du Prix de la Reboursière et deuxième ce jeudi, ou encore d’Élégante (On Est Bien), finalement septième, sans démériter, après avoir été obligée d’animer l’épreuve.

LA GRANDE MALHEUREUSE DU PRIX DE LA REBOURSIERE

Baltic Baroness avait été jugée digne de débuter dans le Prix de la Reboursière (F). La "ligne" de cette épreuve est très solide : la gagnante, Night of Light?(Sea the Stars), s’est depuis classée deuxième du Prix d’Aumale (Gr3), et sera au départ du Total Prix Marcel Boussac (Gr1). Elle devançait de peu la très estimée Velannda (Sea the Stars), pas encore revue en piste.

Baltic Comtesse n’avait conclu "que" sixième de ce maiden deauvillais mais avec une grosse excuse. Elle avait en effet

mis un pied dans un trou dans la ligne droite, manquant de tomber. « Elle avait été très malheureuse pour ses débuts, a confirmé Crispin de Moubray. C’est un miracle qu’elle ne soit pas tombée ce jour-là ! C’est une "Lope de Vega", donc elle sera encore certainement mieux à 3ans. Elle était un peu tendue au rond aujourd’hui. » Pour revoir le Prix de la Reboursière, cliquez ici: https://www.youtube.com/watch?v=WkEpGI_3z78

LA SŒUR DE BALTIC BARONESS

Baltic Comtesse, signée Gestüt Ammerland, est une fille de Lope de Vega et de Born Wild (Sadler’s Wells). Elle est donc la trois quarts sœur de Baltic Baroness (Shamardal), gagnante du Qatar Prix Vermeille (Gr1) 2014. Elle est aussi la sœur de Baltic Rock (Rock of Gibraltar), qui a remporté une Listed préparatoire au Derby allemand (Gr1), dont il s’est ensuite classé quatrième.

Baltic Comtesse est donc une petite-fille de la championne Borgia. Borgia a été un peu décevante pour ses débuts aux haras, même si elle a produit Bahama Bay (Dansili), quatrième du Prix de Royaumont (Gr3), et qui avait battu Peinture Rare (Sadler’s Wells) lors de ses débuts, à 3ans. Le premier produit de Bahama Bay, Bahama Moon (Lope de Vega), s’est imposé pour ses débuts à 2ans, en septembre 2014. Borgia est également une sœur de Boréal (Java Gold), lauréat du Coronation Cup et du Derby allemand (Grs1). Borgia s’affirme de plus en plus comme deuxième mère.

BORGIA, ENCORE !

Crispin de Moubray a assuré : « C’est une famille qui va exploser ! » En effet, les descendants de la championne Borgia (Acatenango) ne cessent de s’illustrer en ce mois de septembre. Baltic Comtesse est la sœur de Baltic Baroness (Shamardal), gagnante du Qatar Prix Vermeille (Gr1). Elle est aussi la cousine de Bahama Moon (Lope de Vega et Bahama Bay, une fille de Borgia), qui a bien remporté son maiden à Maisons-Laffitte le 16 septembre dernier. Dans la famille, on retrouve aussi Burma Sea (Lope de Vega et Bougainvillea, une propre sœur de Borgia), deuxième du Prix de Toutevoie (F). Elle avait sauté le passage de route et placé ensuite une belle accélération. Burma Sea, encore verte, devrait bien faire au niveau supérieur à 3ans.

Crispin de Moubray nous a expliqué : « Baltic Comtesse est née et a été élevée en France, chez Hubert Honoré, au haras d’Omméel, comme Burma Sea. Les deux pouliches n’ont pas mis le pied en Allemagne. Nous savions qu'elles iraient à l’entraînement en France chez André Fabre, et elles ont donc le droit aux primes propriétaire. Born Wild a actuellement un yearling par King’s Best, et est pleine de Shamardal. Elle devrait retourner à Shamardal l’année prochaine. »