Caroline le gall, la physiothérapeute des galopeurs

Autres informations / 26.09.2014

Caroline le gall, la physiothérapeute des galopeurs

La physiothérapie équine est très répandue dans les pays anglo-saxons. Kauto star, Sea the Stars et St Nicholas Abbey ont par exemple bénéficié de tels soins. Au quotidien elle permet d’accompagner les athlètes de haut niveau dans leur recherche de performance, en diminuant le "contre coup" de l’entraînement et des courses sur leur musculature. Ce soin peut également s’inscrire en complémentarité de la médecine vétérinaire. Caroline Le Gall, diplômée de la "National Association of Veterinary Physiotherapists", a choisi d’exercer son art sur les galopeurs, et certains praticiens font appel à elle pour accompagner des sujets dans leur période de rétablissement ou dans le traitement de problèmes musculaires. Elle fréquente principalement les pensionnaires des entraîneurs de la région de Chantilly, et elle bénéficie de la confiance de nombreux professionnels. Elle nous a expliqué : « Je propose un massage thérapeutique sportif qui va permettre de lever les tensions musculaires, réparties au niveau de l'ensemble de la musculature du cheval. Il ne s'agit en aucun cas d'un massage de confort, mais bien d'un massage thérapeutique. Le système musculaire représente 60 % de toute la masse corporelle du cheval. La libération des tensions va permettre une action sur le système nerveux, entraînant un relâchement du mental et de l'émotionnel, grâce à la libération d'endorphines. Le travail réalisé va ainsi permettre au cheval de se libérer dans son action, sa souplesse et son équilibre. »