Alain peltier : « ce grand cross de compiegne est une belle preuve de la reussite du crystal cup »

Autres informations / 15.11.2014

Alain peltier : « ce grand cross de compiegne est une belle preuve de la reussite du crystal cup »

Membre fondateur du Crystal Cup, et président du Lion d’Angers, Alain Peltier est revenu avec nous sur le challenge 2014, son présent, avec la dernière étape française qui aura lieu samedi dans le Grand Cross de Compiègne, et son avenir.

JDG.-QUEL REGARD PORTEZ-VOUS SUR L’EDITION 2014 DU GRAND CROSS DE COMPIEGNE ?

Alain Peltier.- Ce Grand Cross est l’illustration parfaite de l’objectif que nous nous étions fixé au lancement du Crystal Cup, à savoir revaloriser les cross et faire en sorte que cette discipline soit mieux reconnue, que les entraîneurs aient plus de chevaux de cross. Il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas si longtemps, les professionnels étaient un peu réticents à avoir ce type de chevaux. Ce Grand Cross de Compiègne est une belle preuve de la réussite du Crystal Cup avec un plateau de très, très grande qualité, fourni, avec quatorze partants. De plus, l’aspect international est bien présent avec les deux pensionnaires de Nick Williams et quelques spécialistes des hippodromes européens qui proposent des cross. Enfin, il y a des partants, ce qui est important pour les scores du PMU, qui sont bons sur les étapes du Crystal Cup.

QUEL PRE-BILAN POUVEZ-VOUS FAIRE DU CRYSTAL CUP 2014 ?

Le bilan est d’ores et déjà positif. Le challenge a tiré la discipline vers le haut. Nous avons au départ des chevaux que tout le monde connait, et l’aspect international est maintenu. Nous savons déjà que Patrice Quinton sera présent à Cheltenham pour la dernière étape en décembre. Et nous avons comme objectif, dans le futur, d’accentuer la présence étrangère sur tous les sites. C’est dans cette optique que nous avons créé une nouvelle étape en Suisse, à Frauenfeld, qui se trouve à proximité de l’Italie et de Merano et bien sûr de l’Europe Centrale et de la République tchèque.

QUELS SONT LES PROJETS A VENIR POUR LE CRYSTAL CUP ?

Nous avons prévu une rencontre avec Éric Brion pour rendre plus visible le challenge au travers d’Equidia. Nous recherchons aussi un sponsor, qui pourrait être global, pour le Crystal Cup. Et puis nous aurons la nouvelle étape suisse à Frauenfeld en 2015.