Amy weaver, une anglaise à chantilly

Autres informations / 19.11.2014

Amy weaver, une anglaise à chantilly

Dans les prochaines semaines, comme l’a révélé l’EBN, le centre d’entraînement de Chantilly accueillera un nouvel entraîneur, l’Anglaise Amy Weaver. Elle est l’un des plus jeunes entraîneurs outre-Manche et est actuellement installée à Newmarket. Elle n’est pas inconnue en France, ayant déjà eu des partants dans l’Hexagone : citons Silver Treasure (Clodovil), notamment troisième du Prix Zeddaan (L).

RETOUR A CHANTILLY

Amy Weaver connaît déjà bien le centre d’entraînement de Chantilly, pour avoir travaillé avec Jonathan Pease pendant la saison 2001. Ses autres maîtres d’apprentissage se nomment Roger Charlton ou encore Michael Bell. Elle a travaillé chez eux avant de venir en France. Elle est ensuite retournée en Angleterre chez Michael Bell, lorsque Motivator (Montjeu) a remporté le Derby d’Epsom.

Amy Weaver a sa licence depuis 2008 et a tout de suite marqué un intérêt pour l’international. « Mon premier partant à l’étranger a été au Danemark et ce fut aussi mon premier vainqueur à l’international. Depuis le début, j’ai le goût de l’aventure et j’ai toujours essayé de proposer de nouvelles choses à mes propriétaires. Après le Danemark, j’ai eu des partants en Norvège, France, Amérique et Irlande. J’ai eu droit à beaucoup d’articles de presse récemment au sujet de mon projet d’acheter des chevaux dans le but de les courir aux États-Unis. »

POURQUOI CHANTILLY ?

Amy Weaver sera la plus jeune femme entraîneur étrangère à venir s’installer à Chantilly. Les raisons de ce choix sont multiples. Une des premières raisons vient de la qualité des installations de Chantilly. « La chance de m’installer à Chantilly m’a été offerte. C’est un endroit qui est cher à mon cœur depuis l’adolescence. L’opportunité était trop belle pour être refusée. Chantilly dispose de tout ce dont un entraîneur a besoin, et mon écurie est très bien située : près de la célèbre piste des Aigles, des Réservoirs, des Lions et des pistes de Lamorlaye. J’ai remarqué que mes propriétaires actuels adoraient venir à Chantilly lorsque j’ai eu des partants ici dans le passé et j’ai hâte de présenter cet endroit magnifique et prestigieux à de nouveaux propriétaires. »

Chantilly et la France offrent de multiples possibilités, dont évidemment de très bonnes allocations. « Chantilly est près des principaux hippodromes parisiens, et très pratique pour aller en province via l’autoroute. C’est aussi facile d’accès pour les Anglais, que ce soit par voiture, par le train ou par avion. Les allocations en France sont bien connues et un motif attractif pour s’installer dans le pays. J’y ai eu quelques partants, 80 % ayant fini "dans l’argent". La majorité de mes propriétaires ont affirmé leur soutien lorsque j’ai annoncé vouloir m’installer à Chantilly. »

Amy Weaver devrait donc emmener la plupart de ses chevaux de Newmarket à Chantilly, et compte bien développer son écurie française. « J’espère pouvoir continuer à développer des écuries de groupe, ce qui devient de plus en plus populaire en France, et créer un réseau de nouveaux clients français. Je souhaite remercier tous mes propriétaires, qui m’ont soutenue à Newmarket, et j’attends avec impatience de leur faire visiter mes nouvelles installations en France. »