Arkaitz peut sortir de l’ombre de noozhoh canarias

Autres informations / 29.11.2014

Arkaitz peut sortir de l’ombre de noozhoh canarias

Zone de Texte: © Jaime SalvadorLa génération des 3ans née en Espagne en 2011 est la meilleure de tous les temps de l’autre côté des Pyrénées. Noozhoh Canarias

(Caradak) appartient à cette promotion, mais un autre poulain

souhaite sortir de son ombre sur la scène internationale. Il s’agit d’Arkaitz (Pyrus). Ce pensionnaire de Francisco Rodriguez tentera, dimanche

à Madrid, de remporter

la Triple couronne espagnole

en s’imposant dans le Premio Villamejor (B), le St Leger local. Par le passé, cette course a

été remportée par des chevaux tels que Bannaby, Faramir

et Andry Brusselles, ce qui

situe son niveau. Arkaitz a déjà enlevé la Poule (Premio Cimera), le Gran Premio Nacional, le Derby et le Gran Premio Memorial Duque de Toledo (L), l’Arc espagnol. Ne lui manque plus que ce Premio Villamejor pour gagner la Triple couronne constituée de la Poule, du Derby et du St Leger. Pour trouver trace d’une pareille performance, il faut remonter

à 1975 (Dual Sea). Arkaitz

a tous les atouts pour réussir

dans son entreprise. Dernièrement, il a remporté l’Arc espagnol

en se promenant,

déposant Abdel (Dyhim Diamond). En 2015, Arkaitz devrait avoir des objectifs français, à

commencer par le Prix Exbury (Gr3).