Cozy girl confirme l’adage

Autres informations / 21.11.2014

Cozy girl confirme l’adage

En anglais, Cozy désigne quelque chose de confortable. Cozy Girl (Footstepsinthesand) porte très mal son nom, car Christophe Soumillon n’a pas franchement dû se sentir à l’aise sur la pouliche dans le rond et lors de son entrée en piste. La pensionnaire de Fabrice Vermeulen a en effet montré beaucoup de caractère. Elle a lancé de puissantes ruades dans le rond, cassant d’ailleurs la lice en envoyant ses sabots dedans. En piste, elle a réalisé un enchaînement de ruades en tournant sur elle-même. Le jockey a réussi à rester en selle. Mais lorsqu’il l’a réprimandée avec un coup de cravache, elle a repris ses facéties et le jockey est tombé, la pouliche frôlant elle aussi la chute.

En liberté, elle est allée presque à l’autre bout de l’hippodrome, où elle a été récupérée et ramenée aux stalles. Le vieil adage "une chute appelle un gagnant" a été vérifié, car cette petite escapade n’a pas empêché Cozy Girl de s’imp ser plaisamment.

Montée patiemment à l’arrière et à la corde, Cozy Girl avait encore beaucoup de ressources à l’entrée de la ligne droite. Mais elle a longtemps dû patienter, se retrouvant coincée derrière un rideau de chevaux. Une fois le jour trouvé, elle a bien accéléré pour venir s’imposer d’un peu moins d’une longueur devant Polkarenix (Policy Maker), qui a lui aussi bien fini.

Cozy Girl succède au palmarès de cette épreuve à Amour A Papa (Montmartre), par la suite deuxième du Prix de Diane Longines. Jolie pouliche, assez légère, elle a quelques moyens : à part pour sa première sortie, elle n’est jamais sortie des trois premiers en sept courses.

LA FAMILLE DE LANDSEER

Cozy Girl est le cinquième produit de Kalambaka (Dansili), décédée en 2013 : trois de ses produits ont couru et deux se sont imposés. Restée inédite, kalambaka est une fille de Ghita (Zilzal). Cette dernière est une sœur de Landseer (Danehill), gagnant de la Poule d’Essai des Poulains, du keeneland Turf Mile Stakes (Grs1) et du placé de Gr3 Ikhtyar (Unfuwain). C’est une descendante de Margarethen, mère de la formidable jument et poulinière Trillion, gagnante du Prix Ganay et deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe et du Prix de Diane (Grs1), mère de triptych. Margarethen a aussi donné Margravine, grand-mère de Juvenia, et Doff The Derby, mère de Generous.