Cavalier seul de king’s speech

Autres informations / 07.12.2014

Cavalier seul de king’s speech

Première préparatoire au Prix Antoine de Palaminy (L), le Prix Raymond de Bouglon s’est joué à la double barrière, la deuxième difficulté du parcours. Quatre chevaux sont tombés à cet obstacle, dont Cardline (Martaline), l’une des favorites.

Dès le troisième obstacle, King’s Speech (King’s Best) a pris nettement l’avantage, avant de se détacher progressivement. Il a ainsi franchi la rivière des tribunes avec une quinzaine de longueurs d’avance sur le peloton. Bien qu’il n’ait pas très bien sauté dans le parcours, il a maintenu son avance.

Il a fait afficher "loin" dans la ligne droite, passant le poteau sans jamais avoir eu à s’employer. King’s Speech a donc débuté victorieusement sur les gros obstacles. Une performance logique, surtout qu’il avait fait bonne contenance face à de bons éléments tels que Forest Bihan ?(Forestier), dont il s’était classé deuxième à Enghien. Il faudra désormais voir s’il peut faire la même chose face à une opposition qui sera plus relevée lors des prochaines préparatoires au Grand Steeple des 4ans palois.

LE FRERE D’ALYBAR

King’s Speech provient d’une famille Wertheimer & Frère, qui sont d’ailleurs ses éleveurs. Sa mère, Irika (Irish River), a gagné une course "D" à Saint-Cloud.

Au haras, elle a produit Allybar (King’s Best), troisième du Dubai World Cup (Gr1) et vainqueur de Gr3 à Meydan. Irika est la sœur d’Athyka (Secretariat), quintuple gagnante de Groupe, dont le Prix de l’Opéra (Gr2 à l’époque).