Disparition de high chaparral

Autres informations / 22.12.2014

Disparition de high chaparral

L’étalon de Coolmore High Chaparral nous a quittés dimanche matin, victime d’une crise de coliques, à l’âge de 15ans. Né en 1999, High Chaparral a débuté sa carrière à 2ans, en 2001, dans un maiden dans le temple de l’obstacle irlandais : Punchestown. Il y a pris une deuxième place. Puis il a ouvert son palmarès dès sa deuxième sortie, avant de remporter son premier Gr1 dans le Racing Post Trophy. À 3ans, il a gagné coup sur coup les Ballysax Stakes (L), les Derrinstown Stud Derby Trial Stakes (Gr3), les Derby d’Epsom et d’Irlande (Grs1). Il a ensuite fait sa rentrée automnale directement dans l'“Arc” (Gr1), dont il a conclu troisième, avant d’enlever le Breeders’ Cup Turf (Gr1). Ce n’est qu’en août de ses 4ans qu’il est réapparu pour un succès dans les Royal Whip Stakes (Gr2), avant d’enlever les Irish Champion Stakes (Gr1) puis de terminer de nouveau troisième de l'“Arc”. Il a conclu sa carrière par une deuxième victoire consécutive dans le Breeders’ Cup Turf.

Il est d’ailleurs, avec Conduit, le record horse des victoires dans ce Gr1. Cheval très courageux, lutteur, il a terminé sa carrière avec dix succès et trois places en treize sorties, pour 3.446.311 livres de gains. Passé au haras en 2004, à Coolmore Irlande, il a notamment produit vingt lauréats de Groupes en Europe, mais aussi quatre gagnants de Gr1 en Australie. Il est le père de Toronado, Lucky Lion, Wrote, Wigmore Hall et Redwood, sans oublier So you Think, vainqueur de dix Grs1, Friné, lauréate du Qatar Prix de Royallieu (Gr2), Western Hymn, High Jinx, gagnant du Qatar Prix du Cadran (Gr1), Petit Chevalier, Joanna ou encore Magadan. High Chaparral a donc donné des chevaux à son image, capables de briller dès l’âge de 2ans, mais aussi de se bonifier avec l’âge.